Quelques réflexions sur la société de nos jours…

55 0

Le monde actuel connait plusieurs bouleversements. Avec un réchauffement climatique sans cesse accentué, et des tensions géopolitiques de toutes parts, il est nécessaire de prendre conscience des alternatives qui pourront modifier les comportements humains. Voici plusieurs réflexions qui méritent le détour.

Enseigner l’égalité à l’école, dès la maternelle

L’égalité entre les individu-e-s (quel que soit leur sexe, leur couleur de peau, leur situation de handicap, leurs croyances, leur sexualité, leur lieu de résidence, leur origine sociale, etc…) est l’une des clés à la fois du progrès social et d’une société apaisée.

Nous vivons toutes et tous dans une société où les inégalités sont profondément ancrées dans nos mentalités, nos comportements, nos codes sociaux. Il suffit de regarder autour de soi : les médias, les publicités, les paroles publiques sont pleines à craquer de stéréotypes. L’égalité, comme d’autres règles de vies en société (la citoyenneté, la politesse, …), cela s’apprend !

Dès la maternelle, il est possible de sensibiliser les plus jeunes aux stéréotypes, de les faire s’interroger sur le rôle des uns et des autres, de comprendre les différences et de les accepter, etc… C’est le chemin immuable vers une meilleure maitrise plus tard des médias sociaux, et des enjeux pour bien les utiliser.

Cela implique une formation des enseignant-e-s et une volonté politique. En espérant que cette fois-ci, personne ne reculera devant des manifestations de militant-e-s anti-égalité.

Sensibiliser les jeunes au droit de vote

Aujourd’hui les jeunes de mon âge ne réalisent pas que le droit de vote c’est une des plus importantes libertés que nous avons c’est même un devoir.

Un vote n’est pas un vote isolé, perdu parmi tant d’autres, ensemble, si chacun agit, ce sont des millions de votes qui s’ajouteront et permettrons le changement.

Les jeunes lycéens et lycéennes n’ont pas encore, pour tous et toutes, cette notion de droits civiques et de responsabilité citoyenne. Nous discutons entre nous de politique mais beaucoup jugent ça inutile ; « la politique c’est pour les vieux ». La politique c’est l’affaire de tous. C’est l’affaire des jeunes adultes qui vont entrer dans la vie active et qui ont besoin de se sentir bien dans leur région et leur pays.

Les jeunes ont la possibilité de voter mais ils ne le font pas forcément, après ils râlent parce que le gouvernement ne leur plait pas, c’est un manque de maturité. C’est justement parce que, nous jeunes, connaissons depuis notre enfance la crise, le chômage et le terrorisme que nous nous devons de nous impliquer dans la vie du pays. Avoir des droits c’est bien, les utiliser c’est mieux.

« Avoir des idées c’est bien, les exprimer c’est mieux. »

Jeunes, prenez vos droits en main, votez pour la France que vous souhaitez voir, réellement unie dans sa devise « Liberté Égalité Fraternité ».

Protéger les plus jeunes des dangers de l’internet

En France, nous observons de plus en plus de dérives liées à l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux. C’est ce qu’a choisi de faire la ville de Gardanne en sensibilisant les parents sur les risques du numérique. De cette manière, les géniteurs ont les outils et les moyens de sécuriser les accès aux différents portails du web, avec par exemple, la mise en place de logiciel de contrôle parental. Ainsi, les mineurs peuvent s’initier plus tôt dans le monde du digital sans encourir de risque lors de leur navigation.