PME et TPE : mieux gérer et prévenir les impayés

74 0

Les factures impayées ont toujours constitué un véritable frein à l’expansion des entreprises. Dans le cas des PME et TPE, les retards et défauts de paiement peuvent avoir des impacts particulièrement importants. Les petites structures sont les plus vulnérables aux impayés dans la mesure où elles ne sont généralement pas bien armées pour les affronter.
En effet, outre le fait qu’elles ne disposent pas d’une trésorerie suffisante pour faire face à ces problèmes financiers, la plupart d’entre elles ne peuvent pas s’offrir le luxe d’avoir un service recouvrement dédié. Les entreprises peuvent toutefois adopter quelques bonnes pratiques pour optimiser la gestion et à la prévention des impayés.

Confier le recouvrement des créances à une enseigne spécialisée

Le recouvrement de créances implique une procédure complexe. De leur côté, les PME et TPE ne disposent pas toujours des moyens légaux, amiables et/ou judiciaires suffisants pour pouvoir obtenir d’un débiteur le remboursement d’une créance. Face à cette situation assez contraignante, les petites structures sont actuellement de plus en plus nombreuses à recourir à l’externalisation.

Cette solution présente de nombreux avantages. En effet, en choisissant de confier la gestion des retards et défauts de paiement à une société de recouvrement, les entreprises bénéficient de l’accompagnement d’un prestataire spécialisé. Celui-ci dispose de tout le savoir-faire nécessaire et maîtrise tous les aspects du travail (négociation, écoute active, dialogue et autres).
Il est capable d’adopter la bonne approche en tenant compte de tous les facteurs essentiels comme les caractéristiques des créances, le montant de l’impayé ainsi que la qualité juridique et la solvabilité du débiteur.
L’objectif principal consistera à accélérer l’encaissement. Cependant, les experts peuvent aussi réaliser des tâches spécifiques comme la reconstitution de la comptabilité inexploitable des sociétés liquidées ainsi que les lettrages et pointages des comptes.

L’autre avantage avec l’accompagnement d’une enseigne spécialisée, c’est qu’il permet aux PME/TPE d’améliorer leur trésorerie. D’autant plus que, en faisant appel à une société experte, les structures donnent une meilleure image d’elles auprès des banques au moment de négocier un prêt. Enfin, l’assistance d’un prestataire permettra aussi aux entreprises de régler les fournisseurs en respectant les délais de paiement.

Prévenir les risques d’impayés

La capacité d’une PME ou TPE à anticiper et prévenir les impayés peut lui éviter d’être confrontée à des situations contraignantes. L’astuce consiste ici à adopter les bonnes pratiques pour pouvoir juger du sérieux et de la fiabilité des clients.
Concrètement, l’idée est que, avant toute transaction commerciale, la petite structure puisse avoir la possibilité de s’assurer de la réputation de son client. Il existe aujourd’hui différents outils et supports digitaux permettant de vérifier si une société a tendance à être un mauvais payeur ou si elle prend souvent trop de temps pour régler ses factures.