Objets connectés : quand l’Homme et la technologie, ne font plus qu’un

723 0

Ces dernières années, l’énorme bond technologique que subit le monde s’est infiltré partout. En effet, il est question depuis quelques temps, d’objets connectés pouvant servir de nombreuses manières dans notre quotidien. Qu’il s’agisse de montres, bracelets, vêtements, et même bijoux, tout y passe.

L’Homme de 2015 et des années à venir, est et sera encore plus connecté. Ils portent également l’appellation de ‘’wearables’’, et vont se généraliser progressivement selon de nombreuses études.

Si vous ne savez toujours pas de quoi il est question dans cet article, allons dans le vif du sujet !

Objets connectés : késako ?

Pour faire dans la plus grande simplicité et éviter tout jargon technologique, on dira que les objets connectés : c’est Internet à l’extérieur d’Internet. En somme, c’est internet :

  • Dans votre salon
  • Dans votre canapé
  • Dans les plantes
  • Dans les vêtements

De manière plus concrète, c’est une manière de permettre à des objets du quotidien de capter, traiter et échanger des informations de toutes sortes, entre eux et internet. Si de nos jours il existe toute une panoplie de ce que certains appellent les jouets technologiques, quel est le premier objet connecté par lequel tout a commencé ?

Selon les investigations des experts dans le domaine, il s’agirait d’un distributeur de canettes de Coca-Cola installé dans les années 80. Le pionnier du genre était installé dans la Carnegie Mellon University , et on pouvait ainsi vérifier s’il y avait des canettes disponibles ou non, dans la machine.

Progressivement, au fil des ans, le phénomène s’est développé comme un virus. Il a pris de nombreuses formes, comme :

  • La porte de garage qui s’ouvre, lorsque la voiture est à proximité
  • La voiture qui se déverrouille, quand le porteur des clefs est à proximité
  • Etc.

Ce n’est pourtant que très récemment, que ce phénomène d’objets connectés à connu ce boom impressionnant grâce aux smartphones. Le développement de la technologie sans fil y est également pour quelque chose, de même que la miniaturisation constante des composants informatiques.

L’un des pionniers à avoir fait adopter ces objets connectés au public, est Nike. En effet, c’est en 2006, que le grand public a pu essayer les chaussures connectées mises en vente par la marque. Elles sont capables d’analyser la foulée lors du jogging, et transmettent l’information à l’Ipod.

Les limites sont repoussées à chaque fois

Si le monde pensait déjà avoir tout vu avec ces chaussures connectées ou la machine à canettes, c’était une erreur. Avec les objets connectés, l’Homme est à présent capable de repousser de nombreuses limites, et surtout celles de son imagination. En effe, aujourd’hui, bon nombre d’objets connectés sont capables d’actions et interactions hallucinantes. Communiquer un tas d’informations, émettre des signaux entre eux, faire des objets du quotidien des entités quasi autonomes, voila de quoi il est question.

Depuis de nombreuses années, ce marché est très florissant et en pleine croissance. En 2014, les études ont révélé que de nombreux milliards de dollars ont été investi dans le développement de ces wearables. Ces chiffres seront encore plus exponentiels, dans les années à venir. En somme, toutes les facettes de la vie de l’Homme tels que nous les connaissons aujourd’hui, ne pourront plus se passer de ces objets connectés.

Les domaines d’application

C’est sans aucun doute, la partie la plus intéressante du sujet. Face à ce commerce juteux et qui se généralise de plus en plus, de nombreux secteurs sont déjà sous l’emprise des objets connectés. Entre autres, ce sont :

Le sport, lifestyle et social

Dans ce domaine, les applications foisonnent à tel point qu’on pourrait s’y perdre. Les objets connectés tels que les montres, bracelets et autres lunettes, permettent de nombreuses actions. On peut s’en servir pour quantifier les efforts déployés, observer et partager toutes les données du quotidien. NikeFuelBand et Babolat Play, sont quelques gadgets technologiques qui vous donneront une idée de leur potentiel.

La domotique

Le domaine de la maison est très riche en possibilités technologiques et créatives. C’est un terrain très propice pour les objets connectés de toutes sortes, au point où on n’aurait plus besoin de sortir de chez soi. Selon les spécialistes de la question, il serait même possible d‘en créer un réseau autonome pour se soulager des taches pénibles de la maison. Parmi de nombreux exemples, Dash (d’Amazon) et Nest (de Google) en sont quelques illustrations.

Tout cela est bien beau, et on s’imagine à juste titre que cela nous rendra la vie plus facile. Cependant, certains sont assez réfractaires à cette idée de se remettre entièrement aux objets connectés. En effet, force est de remarquer que l’Homme ne fait désormais plus qu’un, avec tous ses gadgets technologiques. C’est une utilisation formidable de la technologie, mais qui soulève également de nombreuses questions.

Que se passerait-il, si l’Homme ne parvenait plus à avoir le contrôle de ces objets connectés ? Qu’arriverait-il, si une tierce personne était aussi capable de manipuler le chauffage de votre maison ? Que pourrait faire une personne, capable de dérouiller vos portes grâce à un piratage de vos objets connectés ? Voilà quelques unes des interrogations dont l’évocation suscite quelques appréhensions bien légitimes.