Moniteur de voile, un métier d’avenir

54 0

Un moniteur de voile est celui qui enseigne les bases fondamentales de la navigation en tant qu’activité sportive. Il peut aussi encadrer et diriger les navigateurs expérimentés afin de leur offrir les perfectionnements nécessaires. L’animation de groupe est sa principale mission.

Les différentes tâches d’un moniteur de voile

Se trouvant en général en mer, ou quelquefois sur un plan d’eau fermé, le moniteur de voile donne des cours de navigation aux adultes, aux enfants, ou aux élèves selon leur niveau de pratique. Pendant le premier cours, il commence par la description du bateau, il explique les différents vocabulaires techniques, la signification de la direction du vent et les divers principes de base de la météo. Il enseigne également la réalisation des nœuds marins et les techniques pour gréer un bateau, de manier les cordages, et de dresser un mât, sans oublier les manœuvres de bases d’un bateau. Il apprend aux novices les règles de sécurité en navigation comme l’usage d’un gilet de sauvetage, à s’orienter sur un plan d’eau et à se positionner en fonction des courants et des vents. Les débutants apprennent aussi à affronter des situations inattendues comme un chavirage ou cabaner. ¨Par ailleurs, un moniteur de voile ne doit jamais omettre d’expliquer que la mer est un environnement dangereux. Il est donc très important de respecter les règles. Régulièrement, les nouveaux équipements de navigation sont aussi étudiés tels que le fly-surf, la planche à voile, ou encore le wind-surf.

Les diplômes requis pour être un moniteur de voile professionnel

Étant en même temps animateur et enseignant, le moniteur de voile devra d’abord avoir de grandes qualités pédagogiques, avoir de la patience et du sang froid. Il n’est évidemment pas suffisant d’être un excellent marin pour exercer cette profession. Pour devenir moniteur de voile haute savoie, il faut obtenir différents diplômes parmi lesquels on peut citer la licence club FFVoile ou Fédération Française de Voile, être au niveau technique 5 FFVoile sur un support spécifique comme un dériveur, un catamaran, une planche à voile, avoir une attestation de natation, obtenir un permis de conduire un bateau à moteur et une attestation de formation concernant la conduite à faire face à un accidenté nautique, ou PSC1, ou AFPS. Le diplôme le plus important à avoir pour devenir un moniteur professionnel, c’est le diplôme de CQP AMV permettant d’exercer le travail de moniteur de voile durant les week-ends et les vacances scolaires. Il est également possible de faire ce métier pendant toute l’année contre une rémunération beaucoup plus élevée, mais le moniteur de voile ne pourra pas encadrer la voile scolaire. De ce fait, si vous souhaitez exercer cette profession toute l’année et sur tous les types de publics, vous devez avoir un diplôme de BPJEPS. En outre, le futur moniteur de voile suit une formation théorique, diverses mises en situation pratique d’encadrement, et la validation progressive de l’ensemble des six Unités de Compétences ou UCC octroyé par le formateur dans des organismes de formations qui sont habilités par la FFVoile.