Les divers avantages d’avoir un éco-toit

56 0

L’éco-toit est la meilleure découverte faite par les couvreurs professionnels depuis un demi-siècle. Esthétiquement joli, respectueux de l’environnement, l’éco-toit combine deux atouts majeurs : une maison à température ambiante et un toit qui aide à la préservation de la nature. Vous devriez poursuivre cette lecture afin de connaître tous les détails de cette nouvelle tendance de toiture.

La toiture végétale, une innovation réussie pour l’environnement

La société des couvreurs professionnels, c’est-à-dire les professionnels de la toiture et de la couverture des maisons, définit l’éco-toit comme une sorte de toiture en terre améliorée afin qu’une végétation puisse y pousser. En pente ou plat, le toit peut supporter l’éco-toit.

Le premier atout de l’éco-toit n’est pas suffisamment connu : les plantes et la végétation qui y pousse contribuent à purifier l’air. Voilà pourquoi elle est très appréciée dans les grandes villes. Avec le temps, aujourd’hui, il est possible de faire pousser même des arbres sur les toits. Vous observerez ces toitures végétales dans plusieurs immeubles des grandes villes. L’émanation de gaz carbonique dans les villes qui adoptent des toitures végétales a été perçue comme moindre par rapport à la normale. L’air dans ces villes est plus riche en oxygène.

Les types d’éco-toit

La meilleure des choses à faire avant de s’aventurer dans un remplacement ou dans une installation de toiture est de faire appel à un professionnel tel que ce couvreur qui exerce dans le 33. Il est apte tant sur le savoir que sur l’expertise à vous garantir un travail de qualité. Il existe trois types de toits végétaux : le type intensif, le type semi-intensif et le type extensif. Le professionnel est techniquement la personne la plus concernée et expérimentée pour cela.

Le type intensif est assez coûteux, le mètre carré s’élève à 300 euros et ne peut être acquis au-dessous de 100 euros. Cette petite fortune vous permettra d’avoir un de ces jardins suspendus parfaits. La couche de substrat de ce type d’éco-toit est de trente centimètres. Toutes les plantes peuvent y pousser par conséquent. Vous aurez l’embarras du choix, votre toit sera écologique à 100 %. Vous pourriez instaurer un potager, un jardin ou même un petit verger. Dans cette même perspective, sachez qu’il faudra améliorer la structure de la charpente de votre toit. La couche de terre au-dessus de votre tête atteindra en effet les 500 kg/m².

Le type semi-intensif, est un type résultant du mélange ou du milieu des deux autres types. Elle avantage en poids, mais par contre, il faudra s’investir dans son entretien.

Le type extensif est le plus avantageux en termes de coût, si l’on compare les trois types. La pente de la toiture pour l’éco-toit extensif ne doit pas être endessus de 35 degrés. Elle nécessite une moindre quantité de substrats, dans la limite des dix centimètres. Léger, le type extensif sera parfait pour vos plantes vertes grasses, sachez aussi qu’elles n’exigent pas beaucoup d’entretien.

Quels autres avantages pour une toiture végétale ?

L’éco-toit est avant tout la meilleure alliée de l’environnementdans ces temps durs. Notre environnement se dégrade de jour en jour. Vous avez sur votre toit une verdure qui purifie l’air au-dessus de votre tête.

Dans une autre idée, votre éco-toit vous permet de préserver certaines espèces de plantes sur votre couverture. Il vous permet aussi d’avoir à votre disposition personnelle votre jardin potager ou fleuri suspendu.

Pour ce qui en est de l’intérieur, l’éco-toit vous aide en termes d’isolation. Il stabilise la température interne de votre maison en bloquant les courants d’air et le froid. Il vous permet en hiver un meilleur confort et en été, la verdure allège les effets de l’ensoleillement direct.