Faire du tourisme sur un hoverboard : la nouvelle tendance du moment

302 0

Hoverboard Sport Wheels E-board Girl

Pour se déplacer, particulièrement dans les grandes villes, il existe plusieurs moyens de locomotion. Si le taxi, le métro, ou le vélo restent les moyens de déplacement les plus accessibles pour les voyageurs, on a vu se développer un autre mode de déplacement ces dernières années : le hoverboard. Pratique, fun et facile à utiliser, cette invention s’est très vite placée comme un moyen de locomotion intéressant pour les voyageurs en quête de liberté.

Le hoverboard : un moyen de déplacement à la mode pour visiter certaines grandes villes

Le hoverboard est devenu un nouveau moyen de déplacement par excellence pour faire du tourisme. Moderne et ludique à la fois, elle séduit et fascine non seulement les jeunes sportifs, mais aussi de plus en plus de voyageurs en quête de nouvelles sensations et de liberté.

Cet appareil peut se faufiler un peu partout à une vitesse maximale d’environ 20 km/h, ce qui le rend très pratique pour explorer des sites touristiques. Depuis peu, les voyageurs peuvent recourir à ce moyen de locomotion pour se déplacer dans quelques-unes des grandes villes européennes. De nombreux pays proposent aujourd’hui cette activité, comme la France (visite de Paris, Lyon…), l’Espagne (visite de Barcelone), le Canada (visite de Montréal)…

Présentation et mode d’utilisation

Contrairement au skateboard qui est plutôt réservé à un usage sportif, le hoverboard se veut facile à piloter. Cette planche, munie de deux roues, de deux moteurs et d’un gyroscope, s’utilise de manière plutôt instinctive. Tout le monde est donc à même de s’en servir. Les évolutions technologiques de ces dernières années ont permis de rendre cet appareil très facile à manipuler. Il suffit de se tenir bien droit et de trouver le bon point d’équilibre. De plus, le hoverboard ne pèse généralement pas très lourd, soit environ 11 kg, ce qui facilite davantage les déplacements.

Pour faire bouger la planche, il suffit de pencher le corps. En effet, le hoverboard fonctionne sur le principe du gyroscopique. Plus exactement, les deux moteurs sont actionnés par une simple pression des pieds. L’appareil avance simplement en exerçant une pression des pieds vers l’avant. Plus la pression est forte, plus la planche avance vite. Contrairement à un skateboard, vous ne vous déplacez pas en position latérale avec un hoverboard, mais face à la route. Pour faire marche arrière, il suffit de faire une pression sur l’arrière de la planche avec les talons. Pour faire tourner l’appareil, il suffit d’incliner un pied en avant et de maintenir l’autre en parallèle du sol.

Utilisation de hoverboard : conseils de sécurité

Tout d’abord, ne montez pas sur la planche si elle n’est pas allumée. En effet, le système de stabilisation gyroscopique ne marche que si l’appareil est activé. Avant d’arpenter les ruelles et de visiter le Canada ou d’autres pays, songez à vous protéger au maximum. Il vaut mieux s’équiper de tous les accessoires de protection nécessaires, comme les genouillères, les coudières, le casque, etc. N’oubliez pas également de vérifier l’autonomie de la batterie avant de prendre la route.

Si vous avez choisi le hoverboard pour faire du tourisme, songez à participer à des circuits organisés au lieu de vous aventurer seul. En effet, les règles du Code de la route concernant ce moyen de locomotion ne sont pas le même d’un pays à un autre. Par exemple, à Barcelone, il est interdit de circuler sur les trottoirs sur un hoverboard, alors qu’en France c’est possible, mais à une allure modérée.