Embarquez pour le Laos tel qu’on ne vous le présente pas souvent

515 0

Les guides touristiques ont la manie, (bien sûr ce n’est pas une critique), de présenter en ligne ce que l’on peut voir et faire dans le pays qu’on souhaite visiter. C’est un bon argument commercial car cela répond à certaines de vos préoccupations. Mais pour une fois, nous allons vous proposer non pas de visiter un pays mais d’aller à la rencontre d’un peuple, car c’est bien cela. Le Laos c’est avant tout un peuple traditionnel. Vous allez certainement adorer cette subliminale immersion au cœur… de l’inconnu.

Une destination préservée

Pour le voyageur, le Laos peut sembler  aux antipodes de la modernité. Ce n’est pas une grosse pointure à l’image de ces voisins, si cosmopolites. Il compte pourtant un grand nombre de sites classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Si vous allez au Laos, sachez dès maintenant que le luxe et la vie de palace ne sont pas les raisons fréquentes pour lesquelles le pays est visité. Le Laos est le pays de rêve de touristes d’un nouveau genre, les écotourismes. Le dépaysement, la nature restée intacte, les gens attachés à leurs traditions… ne laissent pas insensibles ces touristes d’un nouveau genre.

Ils apprécient par-dessus tout, l’authenticité et l’humanité qui se dégagent des regards croisés en pleine rue. Immergé dans cette nature conservée, les touristes qui apprécient de ne pas se bousculer pour aller à la découverte de l’immensité du paysage peuvent pratiquer du trek dans les parcs nationaux du nord du Laos.

On croise encore assez peu de touristes dans le pays du moins en comparaison à l’affluence observée en Thaïlande ou le vent de la modernisation a déjà accompli des modifications sur la nature, les mentalités… Sur le plan culturel, la religion occupe une place indiscutable comme en témoigne la richesse des monuments classés.

 

Ici, on est moine ou on vit auprès d’un moine, car ils sont assez présents. C’est un peuple avec ses manies, ses caractéristiques… En tant que touriste, le mieux que vous puissiez faire dans un pays si authentique c’est de respecter votre prochain.

 

Us et coutumes du touriste au laos

Il existe un certain nombre de règles de bienséance qui en raison des différences culturelles peuvent être ignorées des touristes.  Il faut donc les connaitre pour mieux vous rapprocher du peuple, ainsi,  ils vous considèreront comme quelqu’un de respectable et se feront un plaisir de vous aider.

Commençons donc par le geste le plus basique qui soit, la salutation.

Les occidentaux aiment le contact. Ils s’embrassent, se serrent la main, se touchent les épaules, s’étreignent… on pourrait citer des cultures où le contact est souvent plus poussé. C’est le cas de la Russie. On peut se faire des smacks entre amis sans considération du genre.  Dans ce pays, d’un point de vu culturel, autant de contact est mal vu. En effet, les contacts sont réservés à  l’intimité, surtout entre un homme et une femme. Les effusions publiques sont malvenues. N’allez donc pas commettre l’erreur de faire l’accolade, à leur femme ou fille sans permission, autrement, il risquerait d’y avoir de la friture sur la ligne, et pas qu’un peu !!

Ensuite étudions l’habillement et la posture

Il fait extrêmement chaud au Laos, c’est pour cela qu’il faut porter des lunettes de soleil et du coton léger. Quand le mercure grimpe, la température est telle que pour un étranger occidentalisé, il est normal de s’aérer en enfilant des tenues légères. Cela choque cette population traditionnaliste de voir des personnes aussi peu vêtues et des femmes si peu soucieuses de leur nudité. Habillée de la sorte, les visites dans les monastères sont compliquées.

En concordance avec l’attitude, voici la posture à adopter face au moine :

Pour ceux qui ne les ont jamais vus, ce sont des personnages… Comment dire ??….inédits. Il s’agit de figures importantes et on doit leur parler avec respect, éviter le contact sans permission. Au Laos, pas question de se jeter sur un moine pour faire un selfie.

A ce propos, lorsque vous visitez une pagode, respectez les règles et n’allez surtout pas penser que l’on ne vous  voit pas agir, même en cachette. Il est interdit de toucher les statues sacrées et le respect de cette règle est primordial à l’établissement de rapports respectueux.

Il est très incorrect d’utiliser son pied comme un bras tels que cela peut se produire dans d’autres pays pour désigner quelque chose.

Au sein de la population

Lorsque vous faites une halte dans un village, il est conseillé de faire des photos de paysage à votre guise mais pour ce qui est des symboles et des personnes, permission est nécessaire. Si vous voyez des enfants dans la rue, demandez d’abord l’avis des parents pour une photo.

Vous pouvez visiter les villages mais on n’entre pas dans les maisons et autres propriétés privées sans autorisation. Ainsi, pour être accepté, présentez-vous au chef du village afin de recevoir un accueil plus enthousiaste.