Nos solutions pour changer d’opérateur téléphonique !

541 0
Nos solutions pour changer d’opérateur téléphonique !

 

Vous avez décidé de changer d’opérateur de téléphonie mobile ? Le nombre des démarches et le délai dépendent de votre situation actuelle (êtes-vous encore sous contrat ?), de vos besoins, et de votre désir de conserver votre ancien numéro. Voici le détail des 3 étapes qui vont vous permettre de passer d’un opérateur à un autre.

Trouver le nouvel opérateur qui vous correspond

Avant de penser à changer d’opérateur, donc de forfait, faites le point sur vos besoins. Que voulez-vous pouvoir faire avec votre téléphone mobile ?

  • Surfer sur Internet ;
  • Utiliser des applications ;
  • Profiter des services multimédias ;
  • Simplement téléphoner et envoyer des SMS.

De la réponse dépend le type de forfait vers lequel vous allez vous diriger. Quelqu’un qui n’utilise son appareil que pour téléphoner a surtout besoin d’heures de communication, et pas d’Internet. À l’inverse, celui qui consomme beaucoup de web va privilégier des forfaits plus onéreux avec une limitation élevée de données, et éventuellement en 4G+.

Code RIO (1)

En fonction de ces besoins et des prix proposés pour les différents forfaits, vous mettrez la main sur votre futur opérateur idéal !

Attendre le bon moment

Veillez à ce que le moment de changer d’opérateur soit opportun. L’idéal est d’attendre l’échéance de la fin de son contrat. Deux cas de figure peuvent se présenter.

Vous êtes encore dans la période d’engagement

Dans certains cas, changer d’opérateur peut coûter cher. Si vous comptez résilier avant le terme du 12e mois de votre période d’engagement, vous devrez payer, en guise de pénalités, la totalité des mensualités qui vous restent jusqu’à la fin du 12e mois.

La loi Châtel de 2008 stipule qu’au-delà de 12 mois d’engagement, l’abonné est libre de résilier son contrat, y compris si celui-ci court sur 24 mois. En cas de résiliation anticipée, vous ne payez alors que 25 % des sommes restantes dues à l’opérateur. Cliquez ici pour calculer ce montant.

Certains opérateurs (Orange, SFR) vous proposent de vous rembourser une partie ou la totalité des pénalités en échange d’une résiliation anticipée pour souscrire un contrat chez eux.

Vous n’êtes plus engagé

Si vous avez dépassé la fin prévue du contrat, vous pouvez résilier à n’importe quel moment et changer d’opérateur sera facile. Dans ce cas, il est recommandé de le faire – par courrier recommandé avec accusé de réception – au moins 10 jours avant la date du prochain prélèvement, de manière à éviter que l’opérateur ne s’attribue un mois supplémentaire de forfait qu’il faudra ensuite récupérer au terme de longues démarches.

La seule somme que vous pourriez avoir à débourser concerne d’éventuels frais de dossier, variables selon les fournisseurs.

Changer d’opérateur en conservant son numéro

Votre numéro de téléphone, vous l’avez depuis longtemps et vous ne voudriez pas avoir à l’abandonner lors du transfert vers un autre opérateur ? C’est simple : avec la portabilité du numéro, vous pouvez demander à votre nouveau prestataire d’effectuer les démarches de conservation de votre numéro de téléphone.

quest-ce-que-le-code-rio-34918

Vous pourrez ainsi  avec le même numéro. Pour ce faire, il vous faut votre code RIO, un numéro composé de 12 caractères alphanumériques qu’il est possible d’obtenir sur des sites dédiés. En principe, le processus ne prend que quelques minutes : en composant un numéro de téléphone ad hoc, vous obtenez votre code RIO ainsi que la date de fin d’engagement de votre contrat.

Ensuite, lorsque vous souscrivez votre nouveau contrat chez un autre prestataire, il vous suffit d’indiquer le code RIO : c’est la condition sine qua non qui permet de profiter de la portabilité du numéro. En 7 à 10 jours (le délai de rétractation étant fixé à 7 jours), la ligne bascule du côté de votre nouvel opérateur, votre ancien contrat est clôturé, et vous conservez votre précieux numéro ! À condition, bien sûr, d’avoir laissé votre nouveau prestataire se charger lui-même du transfert des données.

En quelques clics, vous avez pu changer d’opérateur sans avoir eu besoin de vous séparer de votre numéro de téléphone !