Les rôles et missions du trésorier du CSE

224 0

Chaque année, le CSE doit dresser des comptes. Tous les membres ont leurs rôles respectifs dans ce Comité. Par ailleurs, pour tenir au mieux les comptes du CSE, il est primordial de comprendre ce que l’on entend exactement par « comptes CSE ». La comptabilité vise avant tout à évaluer la situation financière du comité social et économique. Cette situation financière est cependant estimée à travers l’étude de ses flux financiers de l’entreprise mère. Elle fait illusion aux recettes et dépenses de la société. Aussi, gérer les comptes CSE, c’est donc faire une évaluation des éventuelles recettes et dépenses du comité.


Le CSE : qu’est-ce que c’est ?

Le CSE est l’acronyme du Comité social et économique. C’est une structure représentant les travailleurs dans une entreprise. Elle dispose de la personnalité civile et morale lui permettant d’être autonome juridique et financière. La CSE comprend le président, qui est généralement chef de la firme, et de trois délégués pour l’assister. Ces derniers sont pour leur part élus par les personnels de l’entreprise. Ceci dit, sa mise en place s’accompagne de plusieurs et différentes missions. Chacune permet à l’instance d’avancer dans de bonnes conditions. Aussi, la comptabilité CSE tient une place importante au sein d’une entreprise. Elle figure parmi les points clés pour une bonne gestion du comité. C’est pourquoi elle doit être gérée comme une entreprise.

Le nombre des membres est déterminé par l’effectif total des travailleurs dans l’entreprise. En effet, pour un nombre de salariés entre 50 à 75 par exemple, le CSE doit compter quatre délégués. Par contre, le nombre de délégués peut atteindre jusqu’à 11 si l’entreprise compte entre 300 à 400 employés. Comme tout corps, en cas d’absence de ces délégués, leurs remplaçants pourront participer aux réunions. Par ailleurs, le CSE doit avoir un bureau et bien évidemment des règlements intérieurs pour mieux gérer son organisation interne. Chaque membre tient un rôle prépondérant : président, secrétaire, trésorier CSE.

Fonctionnement et mission du CSE

Comme toute organisation, le CSE a un fonctionnement commun. Il dispose de deux budgets. Si l’un est dédié aux dépenses liées à l’organisation de l’instance, et l’autre, lui est destiné aux avantages à proposer aux employés. Cet organisme tient des rôles différents en fonction du nombre de salariés composant l’entreprise. Les délégués traitent les réclamations des employés et se chargent du suivi stratégique et financier de l’entreprise. Sa mission est assez vague. Par ailleurs, afin de suivre et justifier toutes ses dépenses, le CSE doit mener une comptabilité que l’on appelle la comptabilité CSE. La tenue d’une telle comptabilité est même devenue une obligation depuis 5 mars 2014.

Cela dit, tenir des comptes CSE n’est pas une chose facile. Il requiert des compétences pointues dans le domaine. Voilà pourquoi il convient de comprendre à priori ce qu’est ce type de comptabilité et de quelques vocabulaires financiers aussi bien évidemment. C’est au trésorier donc de tenir ce compte CSE. Il intervient sur toute la gestion comptable et financière du CSE. Encore faut-il savoir que la tenue de cette gestion doit respecter un certain nombre de contraintes légales. Certes, bien que les comptes CSE soient principalement gérés par un trésorier, d’autres acteurs interviennent aussi dans l’organisation de cette comptabilité.