L’assurance-crédit : comment assurer ses ventes ?

486 0
L’assurance-crédit : comment assurer ses ventes ?

Avec la mondialisation, les entreprises voient de nouvelles possibilités offertes et de nouveaux marchés éclore. Mais lorsqu’il s’agit de relations commerciales, les aléas et imprévus peuvent vite avoir de lourdes conséquences sur une transaction qui paraissait a priori sure. Retard de paiement voire faillite du client mettent ainsi l’entreprise dans une situation périlleuse et même parfois d’insolvabilité. Dès lors, quelles sont vos possibilités pour assurer vos ventes ?

L’assurance-crédit : qu’est-ce que c’est ?

C’est une assurance particulière  qui a pour but, dans un contexte de mondialisation et de marché international, de protéger les entreprises et les banques contre les défauts de paiement des emprunteurs ou de clients survenus soit pour des raisons propres aux clients, soit pour des raisons politiques ou encore suite à des catastrophes naturelles.

Si l’assurance-crédit existe depuis la fin du XIXème siècle, c’est dans les années 90 qu’elle connaît un important mouvement de concentration avec l’émergence des trois géants du secteur, que sont Euler Hermes, Atradius et Coface et qui détiennent à eux trois 80 % du marché mondial.

ngnmag 1

Outre ces systèmes d’assurance privés, la plupart des Etats disposent également de systèmes publics d’assurance-crédit. En France, par exemple, le gouvernement a mis en place le CAP – complément d’assurance-crédit public afin de distribuer les risques entre assureurs-crédit et l’État. Ainsi, le groupe Coface propose, en partenariat avec l’État Français, des garanties publiques destinées à protéger le capital des entreprises et les protéger des défauts de paiement de leur client.

Comment ça marche ?

Prenons un exemple. Vous êtes une entreprise – peu importe la taille (petite, moyenne ou multinationale), et vous avez réussi à négocier un contrat très important pour vous, surtout dans le contexte économique actuel. Vous livrez la marchandise ou fournissez le service demandé en temps et en heure mais un imprévu arrive et votre client et incapable de payer : non paiement pour raison temporaire ou faillite, vous risquez en tout cas de vous retrouver dans une situation d’insolvabilité.

Face à un tel cas de figure,  l’assurance-crédit vous assure un recouvrement en intégralité vos factures impayées et indemnise à hauteur de 90 % la créance garantie. Et ce, peu importe la situation de votre entreprise.

ngnmag2

Aussi, grâce à leur réseau d’experts disséminés à travers le monde et présents sur tous les continents, les assureurs-crédit proposent un suivi spécialisé en fonction du marché sur lequel vous souhaitez vous implanter, mais aussi en fonction des besoins de votre entreprise.

Enfin, leurs partenariats avec des entreprises privés et des instituts publics internationaux à travers le monde leur permettent de vous proposer une expertise et de vous renseigner quant à l’évolution de la situation financière de vos clients afin de vous permettre d’anticiper au mieux un éventuel défaut de paiement ou tout autre risque lié aux échanges commerciaux.

Qui peut y souscrire ?

L’assurance-crédit concerne surtout les entreprises business to business mais ne se limite pas seulement aux multi-nationales. Les petites et moyennes entreprises sont elles aussi éligibles à ce type d’assurance, et les assureurs privilégient même souvent le soutien apporté à ce type d’entreprise.

Les investisseurs qui, en cas de problèmes politiques, ne peuvent pas rapatrier l’argent placé à l’étranger se voient aussi couverts par l’assurance-crédit.

Les banques puisqu’elles sont source de financements pour les acheteurs et les fournisseurs, peuvent également faire appel à ce type d’offre afin de leur demander une participation aux risques de non-paiement.

Enfin, souscrire à une assurance-crédit est un plus lorsque l’on souhaite obtenir un crédit. En effet, l’assureur se porte garant pour vous, et fait de votre entreprise une entreprise sure, dont le capital est sécurisé et protégé.