Comment poser une fenêtre en tunnel ?

271 0

Depuis des années, la pose d’une fenêtre en tunnel est très courante dans les maisons ou les extensions récemment construites. Cependant, cette méthode de pose est également adaptée dans les anciennes habitations. La pose d’une fenêtre en tunnel consiste à poser la menuiserie entre les murs et la menuiserie.

Dans cet article, on va vous montrer comment poser une fenêtre en tunnel ?

Présentation de la pose de fenêtre en tunnel

La pose d’une fenêtre en tunnel  consiste à poser la menuiserie au plus près du plan d’isolation thermique dans l’épaisseur du mur. La pose peut se réaliser au nu intérieur, au nu extérieur ou en tunnel centré.

Le choix d’une pose de fenêtre en tunnel se fait selon la méthode constructive de l’habitation, du type  d’ouverture de la fenêtre, de la nature des matériaux et de critères esthétiques.Que ce soit en rénovation ou en neuf, la pose d’une fenêtre en tunnel a l’avantage d’être adaptée aux plusieurs types de construction :

  • Habitation à ossature en bois
  • Isolation thermique par l’intérieur
  • Isolation thermique par l’extérieur
  • Isolation thermique répartie

En fait, les fenêtres posées en tunnel se retrouvent généralement dans deux endroits :

  • Dans les anciennes habitations conçus en pierre avec une importante épaisseur de murs, la pose d’une fenêtre en tunnel était la règle la plus adapté en mode de construction.
  • Dans les constructions des habitations neuves en bois, on retrouve des fenêtres en tunnel dans les maisons fabriquées en béton cellulaire ou en briques.

Poser une fenêtre en tunnel : Les étapes à suivre

Avant de procéder aux  travaux de la pose de fenêtres en tunnel, il faut penser à préparer tout le matériel nécessaire dont vous aurez besoin et penser à protéger les mains et le visage avec des gants épais et des lunettes spécifiques. En outre, pour effectuer cette opération avec succès, il suffit de suivre une démarche bien précise. Toutefois, pour tout besoin de conseils d’un spécialiste dans le domaine, il est recommandé de faire appel à Vitrier Lyon.

 

  • Assurez-vous des dimensions de l’appui en 3 points différents, l’horizontalité les diagonales et la verticalité avec un niveau à bulle.
  • Enlevez la cale de transport située au-dessous de dormant et positionnez la poignée afin de pouvoir ouvrir les battants et les démonter.
  • Installez la pièce d’appui au-dessous de dormant et faites l’étanchéité en installant une bande de mousse autour de la menuiserie et sur l’appui.
  • Installez le dormant dans le tableau et assurez-vous de niveaux et de diagonales.
  • Ajustez l’ensemble avec des cales, si besoin, et percez le dormant puis le mur.
  • Posez les chevilles dans la maçonnerie et vissez-les.
  • Faites attention à ne pas percer la traverse basse afin d’éviter tout risque d’infiltration d’eau.
  • Placez les battants et assurez-vous qu’ils se ferment convenablement.
  • Effectuez quelques réglages et ajoutez un peu d’huile au niveau des quincailleries.
  • Appliquez un joint de mastic et un autre de mousse entre la maçonnerie et le dormant afin de garantir une étanchéité optimale.
  • Enlevez les plastiques de protection et terminez l’opération par nettoyer le tout.