Comment investir dans des produits ISR ?

19 0

Aujourd’hui, avec les problèmes qui touchent notre environnement, les entreprises sont amenées à devenir de plus en plus responsables. Afin de montrer leur implication dans la société, certaines entreprises adoptent des mesures de gouvernance et de développement durable. Dans cette optique, les produits ISR sont un moyen d’investissement qui vise à relier l’aspect financier classique d’un investissement au développement durable.

Les critères de choix d’un produit ISR

L’investissement socialement responsable (ISR) peut être défini comme un investissement extra-financier, dans la mesure où il respecte les principes environnementaux et les normes de gouvernance. Autrement dit, cet investissement social ne prend pas en compte uniquement l’aspect financier, mais aussi l’implication des entreprises dans le de développement durable.

L’ISR concerne plutôt les entreprises financièrement établies et socialement responsables. Les entreprises dont les activités sont malsaines et apportent plus de préjudices à la société que des bienfaits sont exclues. Par malsaine, on désigne les entreprises qui produisent les cigarettes, les armes, l’alcool, etc. Néanmoins, ce facteur d’exclusion peut varier, car il dépend souvent des croyances et de la culture dominante dans chaque pays.

Les fonds d’investissement socialement responsable financent les entreprises en fonctiondes facteurs ESG:

L’environnement : l’entreprise doit prouver que son activité a un faible impact sur l’environnement. Elle doit de ce fait, adopter des mesures qui visent à économiser les matières premières, l’eau et l’énergie. L’entreprise doit aussi être en mesure de gérer ses déchets et disposer d’un système qui vise à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Seules les entreprises qui respectent les lois et les réglementations environnementales sont concernées par l’ISR.

Le social : ce facteur se rapporte aux méthodes de gestion des ressources humaines. Il prend en compte tout ce qui concerne l’effectif d’une entreprise, leur bien-être, le respect de leurs droits, etc. Le critère social oblige à bannir la discrimination entre les races et les sexes et à favoriser l’emploi des personnes handicapées.

La gouvernance : il s’agit des méthodes de direction et d’administration. L’entreprise doit assurer une certaine transparence par la présence d’un comité de vérification de compte et lutter contre la corruption.

Les méthodes de gestion ISR :

Les méthodes de gestion ISR donnent une meilleure visibilité sur l’approche à adopter pour un meilleur investissement social. Sous sa rubrique business, le site Gataka expose plus en détail ces méthodes de gestion.

  • Best in class : il s’agit de procéder à une analyse d’un ensemble d’entreprises présentes sur un secteur en prenant en compte les critères ESG. Le résultat obtenu de cette analyse permet de regrouper les meilleures sociétés dans une catégorie appelée best in class.
  • Best in univers : cette méthode ne dépend pas du secteur d’activité, mais d’une performance globale d’un groupe de sociétés.
  • Best effort ou meilleur effort : les entreprises qui fournissent les meilleurs efforts et montrent une amélioration dans leurs pratiques ESG, sont sélectionnées dans le best effort.

Comment souscrire dans des produits ISR ?

La souscription à des produits ISR doit commencer par la recherche d’informations, afin de faire le choix du fonds qui répond le mieux aux critères d’investissement socialement responsable. La souscription à ce type d’investissement social se fait par le biaisde :

  • Un compte titres ordinaire : il s’agit d’un compte qui offre la possibilité d’avoir des titres et qui permet d’investir dans des valeurs mobilières comme les actions, les obligations, les ETF, etc.
  • PEA ou plan d’épargne en actions : il est composé d’un portefeuille d’action qui permet l’investissement dans des valeurs comme les actions cotées ou non cotées, les certificats d’investissement, les certificats coopératifs d’investissement, les certificats mutualistes, les parts de sociétés à responsabilité limitée (SARL). Il se distingue des titres par ses avantages fiscaux.
  • L’assurance-vie : la souscription peut se faire via une assurance vie si le contrat le prévoit. L’avantage dans ce cas-là, est que l’ISR et l’assurance-vie ont la même vision d’investissement durable (sur le long terme). La fiscalité dans l’assurance vie représente aussi un avantage, car elle est dégressive au fil du temps.

Il existe d’autres possibilités qui permettent la souscription à un investissement socialement responsable comme l’épargne salariale ou l’épargne de retraite collective, et même dans certains produits d’épargne individuelle.

Les frais de gestion dans le cas d’un ISR sont beaucoup plus importants, la raison reste liée à l’analyse extra-financière. Le rôle de cette analyse est de déterminer la performance d’une entreprise dans les domaines ESG. Un label ISR peut amplement aider les investisseurs à décider de manière plus avisée dans quelles entreprises ou produits ISR investir.