Comment réussir son investissement en copropriété ?

25 0

Un premier investissement immobilier est un moment fort d’une vie. Que ce soit un bien que vous souhaitez mettre en location ou pour y habiter, il faut prendre le temps de la réflexion avant de se lancer. Les copropriétés sont des investissements particuliers car vous partagez une partie de votre propriété avec d’autres habitants, et il faut donc éviter de tomber dans certains pièges qui pourraient vous coûter cher.

De quel type de syndic s’agit-il ?

Toutes les copropriétés se doivent de désigner un syndic de copropriété qui va représenter le syndicat. Il est élu à la majorité absolue lors d’une assemblée générale pour un mandat maximal de 3 ans renouvelable.

Il peut y avoir deux types de syndic : un bénévole ou un professionnel. 

  • Le syndic bénévole est nécessairement l’un des propriétaires de l’immeuble. C’est souvent le cas dans les petites copropriétés : les gestions sont plus facile et abordable à un particulier. 
  • Le syndic professionnel est une entreprise titulaire d’une carte de gestion immobilière, qui va prendre en charge la fonction de syndic. Dans ce cas, le service est payant et ces frais sont à prendre en compte dans l’évaluation de l’appartement.

Avant d’acheter un bien en copropriété, il est généralement recommandé de demander les 3 derniers procès verbaux des assemblées générales ainsi que le règlement de la copropriété.

Quel est le montant des charges ?

Le montant des charges d’entretien peut varier du simple au double en fonction des copropriétés. Les immeubles possédant des ascenseurs notamment, ont des charges plus élevées car ils demandent un entretien régulier et coûteux. Il faut donc demander un détail des différentes charges point par point afin de vous assurer qu’elles rentrent dans votre budget. Vous pouvez aussi demander l’échéancier d’appel de charges sur l’année à venir pour savoir exactement à quoi vous vous engagez. 

C’est probablement le facteur décisionnel le plus importante dans l’achat d’un bien en copropriété.

Ascenseur, Une Très Belle Vue, Bâtiment, Porte

Y a-t-il des travaux à prévoir ?

Dans une copropriété, les travaux d’entretien incombent à tous les propriétaires. Les frais engendrés sont partagés entre les propriétaires proportionnellement au nombre de mètre carrés qu’ils possèdent.

Pour prévoir ces travaux à venir, vous pouvez commencer par vous référer aux derniers procès verbaux des assemblées générales que vous avez demandé. Ils vous permettent de savoir si certains travaux sont prévus ou en discussion depuis longtemps, et vont donc bientôt être engagés.

Regardez aussi quels travaux ont étaient fait et quels équipements sont en place. Vous pourrez ainsi estimer des dépenses à venir liées à ces installations.

Quelle est la situation financière de la copropriété ?

Vous pouvez aussi demander à accéder aux comptes de la copropriété. Ceux-ci sont remis aux propriétaire tous les ans lors de l’assemblée générale. Ainsi vous pourrez savoir si la gestion est bien assurée par le syndic, s’il n’y a pas de retard sur le recouvrement des charges. Si ce n’est pas le cas, la copropriété pourraient ensuite avoir des difficulté à obtenir de nouveaux crédits. Vous pouvez vous renseigner sur l’existence ou non d’un fond de roulement à verser lors de votre arrivée dans la copropriété.