Comment choisir un poêle à bois ?

142 0

Le bois brûle mieux sur un lit de cendres avec son air de combustion venant d’en haut, de sorte que les poêles à bois ont un lit de combustible plat. Un poêle à bois dédié a l’air de combustion secondaire. Un flux d’air chaud est introduit dans la partie supérieure de la chambre, ce qui enflamme les particules de carbone et les gaz non brûlés lors d’une combustion secondaire. Cela se traduit par une efficacité accrue et moins d’émissions nocives dans l’atmosphère. Plus important encore, vous obtenez une plus grande chaleur du bois. L’avantage supplémentaire est que le lavage à l’air chaud empêche la formation de résidus de suie, ce qui permet de nettoyer le verre du poêle.

Mais vient alors la question, comment choisir un poêle à bois pour se chauffer efficacement ?
Voici certaines caractéristiques à prendre compte pour bien effectuer son achat.

Catalytique ou non catalytique

Selon le site poele-a-bois.net, quand ils ont été introduits pour la première fois dans les fourneaux catalytiques des années 80, les poêles à bois qui utilisent une chambre de combustion catalytique pour réduire les émissions ont mauvaise réputation. Ces premiers poêles à bois mal conçus étaient impossibles à démarrer et utilisaient des chambres de combustion catalytiques qui s’encrassaient et se détérioraient après seulement quelques saisons. Les nouveaux poêles catalytiques n’ont pas ces problèmes.

La plupart des poêles à bois catalytiques actuellement en vente sont nettement plus propres et plus efficaces que leurs équivalents non catalytiques et ces systèmes de combustion catalytique peuvent durer 10 ans ou plus. Lorsqu’ils doivent être remplacés, les remplacements coûtent généralement moins de 100 euros. Certains poêles catalytiques peuvent être plus difficiles à démarrer, mais choisir un poêle à bois doté de la nouvelle technologie de poêle intelligente, comme les allumeurs automatiques facilitent leur mise en marche.

Certains l’aiment intelligent

De nos jours, la technologie est omniprésente: téléphones, voitures, voire réfrigérateurs. Les poêles à bois modernes ne font pas exception. Certains nouveaux poêles à bois incluent des fonctionnalités qui facilitent le démarrage, contrôlent à distance votre brûlure et même protègent votre famille des incendies de cheminée. Choisir un poêle à bois doté de ces caractéristiques modernes aide ceux d’entre nous qui se lèvent depuis des années à faire un peu moins de travail et à avoir une plus grande tranquillité d’esprit. Alors que les poêles à bois intelligents coûtent souvent un peu plus cher, l’achat d’un poêle à bois doté de fonctionnalités supplémentaires en vaut généralement la peine.

Trouver un installateur qualifié

Savoir choisir un poêle à bois ne suffit pas. S’il n’est pas correctement installé, même les meilleurs poêles à bois vous donneront de mauvais résultats. Il est recommandé de faire appel à des installateurs certifiés.

Entretien et ramonage

Tous les poêles à bois nécessitent un entretien approprié. Nous vous recommandons de faire ramoner votre cheminée au début de chaque saison de chauffage et peut-être plus fréquemment si vous remarquez des problèmes. Chaque année, de plus en plus de personnes se tournent vers les poêles à bois, les ramoneurs remplissent généralement leurs horaires rapidement. Après avoir acheté un poêle à bois, définissez ce rendez-vous de nettoyage plus tôt pour vous assurer de continuer à brûler.