Zoom sur la déchéance de prêt

49 0

Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui souscrivent un prêt pour pouvoir atteindre son objectif tel que l’achat d’une maison ou d’une voiture. Certaines personnes payent régulièrement ses échéances, tandis que d’autres ne sont pas en mesure de les honorer au bout d’un certain temps, suite à un problème personnel ou professionnel.  Du coup, ces personnes se trouvent dans une situation de surendettement. Mais en parlant, qu’est-ce qui peut arriver, si l’emprunteur ne paye pas régulièrement ses dettes ? Justement, c’est ce que nous allons essayer de voir dans cet article.

Une déchéance de prêt, c’est quoi ?

Au moment où l’on souscrit un crédit auprès d’un établissement financier, on signe un contrat qui contient le montant du prêt, la somme à rembourser régulièrement et el délai de remboursement. Dans tous les cas, le créancier doit attendre le délai. Cela dit, en aucun cas, il ne peut obliger le débiteur à payer les dettes, tant que la date limite n’est pas encore arrivée. Par contre, une fois que le délai est dépassée, si le débiteur n’a pas honoré ses échéances, pour une raison ou une autre, la déchéance de prêt  intervient. En fait, la déchéance du terme de prêt n’est autre qu’une clause qui se trouve généralement dans le contrat de crédit. Face à un mauvais payeur, la banque peut l’utiliser à tout moment. D’ailleurs, c’est même un droit que l’établissement financier peut utiliser face à un débiteur qui n’est plus en mesure d’honorer ses échéances.

Comment éviter une déchéance de prêt ?

Bien évidemment, il est tout à fait possible d’éviter la déchéance du terme de prêt. D’ailleurs, plusieurs solutions sont même proposées pour cela. De prime abord, dès que vous commencez à vous rendre compte que vous êtes dans l’impossibilité de payer les créances, mieux vaut discuter avec le conseiller bancaire. En effet, il est le mieux placé pour comprendre votre situation et trouver la meilleure solution qui s’adapte le plus à vos besoins et à votre cas. En outre, il est également possible de reporter la date du paiement. Mais bien entendu, cela ne peut être valable que sous le consentement des deux parties. Là encore, il faut discuter au préalable avec le conseiller pour trouver la solution la plus appropriée. Ainsi, dans tous les cas, la meilleure option sera d’aviser au préalable le conseiller. Et si l’on n’obtient aucune réponse, on peut demander de l’aide au tribunal afin d’obtenir un délai de grâce.

Quelles sont les conséquences d’une déchéance de prêt ?

Certes, il existe des solutions pour éviter la déchéance de prêt, mais cela ne marche pas à tout moment. Autrement dit, il se peut que ces solutions ne sont pas acceptables. La plupart du temps, face à cela, les créanciers exigent son débiteur de payer la somme restante des dettes, et cela par n’importe quel moyen. Pour cela, plusieurs options sont proposées, mais la plus célèbre et la plus réputée est la vente à réméré. Le principe est simple : l’emprunteur vend sa maison à un investisseur, et la somme servira à payer le reste de la dette. Par ailleurs, il peut continuer à occuper la maison, tout en étant locataire. Et une fois que la durée mentionnée dans le contrat est arrivée, il peut racheter la maison et redevenir propriétaire.