Tout savoir sur l’isolation thermique de sa toiture

169 0

Une maison économe en énergie doit être bien isolée afin de réduire les déperditions thermiques. L’un des meilleurs moyens de prévenir ces pertes de chaleur consiste à isoler les murs et la toiture. En effet, les murs perdent généralement de 15 à 20% de chaleur thermique et le toit de 10 à 15%. C’est pour cette raison que l’isolation thermique est un élément crucial pour l’économie d’énergie d’une maison. Le type d’isolation dépend de la structure du toit et isoler un toit plat est différent de l’isolation d’un toit en pente.

Quel matériau choisir pour l’isolation des toits

Il est important de se rappeler que l’isolation exerce une pression supplémentaire sur la structure du toit. C’est pourquoi le matériau isolant doit être suffisamment léger pour ne pas surcharger la structure existante et éviter au propriétaire de devoir construire une structure lourde et coûteuse. En raison de ces exigences, la meilleure solution est la laine de verre. Elle est non seulement très isolante, mais aussi très élastique, ce qui aide à rendre la surface très étanche thermiquement. La laine de verre est très légère, elle ne sollicite donc pas la structure du toit. Il convient de souligner que pour isoler une surface de 150m² avec de la laine de verre, il faudra environ 450 kg de ce matériau. De plus, des panneaux de laine minérale dure sont utilisés pour isoler les toits plats. Cependant, pour isoler les toits ventilés, les matériaux les plus couramment utilisés sont le natté et les granulats de laine minérale.

Comment installer une isolation pour un toit ?

Dans le cas d’une toiture en pente, l’isolation est traditionnellement installée à l’intérieur du toit. Cependant, on choisit parfois d’installer l’isolant à l’extérieur car en cas de rénovation, la finition intérieure reste intacte. Lors de l’exécution de travaux d’isolation, un pare-vapeur est souvent nécessaire. Un pare-vapeur comporte une couche étanche qui protège le matériau isolant. Certains matériaux isolants sont déjà munis d’un pare-vapeur.

Quel coût pour l’isolation des combles ?

Avant d’entreprendre des travaux, il est important de mesurer le coût que représente l’isolation de la toiture. Pour faire des économies sur la facture d’énergie tout en préservant la planète, l’isolation est une solution et un accompagnement dans le déroulement des travaux s’effectue selon certains critères.

En effet, la Prime Energie est une aide mise en place grâce aux CEE (Certificats d’Economies d’Energies) et la loi Pope a permis à l’Etat de faire profiter les particuliers de cette aide financière. Elle impose donc aux vendeurs d’énergies (plus communément appelés les « obligés), à orienter leurs clients vers des énergies renouvelables pour leurs travaux en disposant d’un coût financier moins important. Des artisans certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) accompagne donc cette démarche en utilisant leur expertise pour réaliser l’isolation des combles perdus ou aménagés. Les critères nécessaires pour disposer d’une aide financière se font selon le nombre de personnes dans un logement, du revenu d’un ménage et de la ville d’habitation également.