Quelles sont les lois concernant le désimlockage en France ?

208 0

Vous avez voulu changer d’opérateur de téléphonie mobile, et malheureusement, vous avez découvert que votre smartphone était bloqué par votre actuel prestataire ? Vous n’auriez pas dû l’apprendre de cette manière. On vous explique tout sur les lois qui concernent le désimlockage en France.

Une solution totalement légale

Des plateformes telles que fleety.fr pratiquent le désimlockage depuis maintenant des années en toute légalité. Il n’existe aucune loi interdisant de le faire. En réalité, l’encadrement légal a plutôt été érigé en faveur des consommateurs, en particulier depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon.

En effet, cette dernière simplifie les formalités de résiliation des abonnements, permettant aux clients des différents opérateurs français de pouvoir faire jouer la concurrence. Plus d’informations en cliquant ici.

Quoi qu’il en soit, de son côté, un opérateur a tout à fait le droit de mettre en place un mécanisme ou un logiciel de simlockage sur les appareils qu’il met en vente. Il doit pour ce faire remplir un certain nombre de conditions :

  • En informer le client avant d’activer le modèle
  • L’engagement de l’abonné ne doit pas dépasser une durée de 6 mois
  • Le client peut demander à tout moment la désactivation du mécanisme
  • L’opérateur doit informer l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) de la mise en place du dispositif de blocage au moins un mois avant sa mise en œuvre.

Ne vous faites pas avoir par les arnaques qui pullulent sur le net !

Pour procéder au désimlockage de votre modèle, vous pouvez être tenté de faire confiance aux nombreuses offres trouvables sur le web. Faites attention : bien souvent, les prestataires en question camouflent certains tarifs et vous promettent des délais impossibles à tenir en toute légalité.

De fait, ils procèdent à des techniques douteuses, telles que le Jailbreak. Ces manipulations, si elles ne sont pas complètement illégales, présentent un certain nombre d’inconvénients, comme vous pourrez le voir dans cet article.

Concernant le déblocage de votre appareil, elles ne sont par ailleurs efficaces qu’un temps, dans la mesure où la moindre mise à jour d’iOS suffit à rendre caduque votre déblocage. De plus, ces méthodes mettent fin à la garantie pesant sur votre modèle, ce qui représente un inconvénient majeur en cas de panne ou de destruction partielle.

Les prestataires honnêtes communiqueront leurs prix en toute transparence. Par ailleurs, le désimlockage effectué dans les règles de l’art vous permettra d’utiliser votre smartphone avec n’importe quel opérateur, même à l’issue d’un changement d’appareil auprès du SAV d’Apple. Et ce, de manière complètement définitive, vous n’aurez donc pas à réitérer l’expérience au cours de la durée de vie de votre smartphone.

Le désimlockage, comment ça fonctionne ?

La technique pour procéder au déblocage de votre appareil passe d’abord par prendre connaissance du numéro IMEI de celui-ci. Il s’obtient de plusieurs manière différentes :

  • Vous appelez votre actuel opérateur pour lui demander de vous le communiquer
  • Vous regardez au dos de la batterie
  • Vous tapez *#06# sur votre téléphone

Il s’agit ensuite d’interagir avec Apple pour procéder à la manipulation. Passer par un prestataire vous permettra d’économiser un temps considérable, vous n’aurez plus qu’à glisser la nouvelle carte SIM dans votre appareil une fois la manipulation effectuée. Suite à un message de confirmation, vous serez totalement libre de l’utiliser avec l’opérateur de votre choix.

Vous l’aurez donc compris, il est parfaitement légal procéder au déblocage de votre appareil, à condition de passer par la méthode officielle reconne par Apple. Vous conserverez ainsi votre garantie tout en choisissant l’abonnement téléphonique le plus avantageux pour vous.