Fuite de siphon : d’où cela vient et que faire ?

136 0

La réparation d’un siphon qui fuit est une mission assez simple qu’on pourra réaliser soi-même. Pour ce faire, avant de penser à contacter un plombier professionnel, il est conseillé de voir s’il s’agit d’une simple panne ou bien d’un problème grave qui exige vraiment l’intervention d’un expert.

Aujourd’hui, on vient de mettre à votre disposition cet article pour vous parler d’où vient la fuite de siphon et que faire pour la réparer.

Fuite de siphon: les éventuelles causes

Avant tout, inutile de craindre ! Une fuite au niveau d’un siphon est souvent un problème sans gravité. En effet, comme le siphon est raccordé à l’évacuation des eaux usées, il n’est pas soumis à une pression importante en comparaison avec celle qui se situe au niveau de l’arrivée d’eau.

En plus, la fuite de siphon n’est pas un problème permanent. Cela ne se manifeste que si on met l’appareil relié au siphon en marche : douche ou douche. Voici, alors, en détail les principaux éléments pouvant engendrer une fuite au niveau d’un siphon.

  • Le siphon n’est pas bien serré : généralement fabriqué en plastique, le siphon est dès lors soumis à la dilatation. L’évacuation d’un énorme volume d’eau chaude est parfois suffisante pour entraîner un léger desserrage du siphon. Ainsi, une petite fuite d’eau pourrait apparaître et devenir de plus en plus importante au fil de l’évacuation des eaux usées.
  • Les écrous sont mal vissés : également conçus en plastique, les écrous femelle et mâle du siphon sont très souples. Lors de la mise en place de ceux-ci, il est possible que les filetages soient légèrement pliés et que le siphon soit, ainsi, serré de travers. Là encore, la fuite est évidente.
  • Le joint de cuve du siphon est mal positionné : il se peut que le joint du siphon se soit mal positionné pendant le serrage des deux parties. Comme ce joint est responsable de la bonne étanchéité de la pose, un simple petit écart peut engendrer une fuite d’eau au niveau du siphon.
  • Le joint du siphon est usé : soumis au calcaire existant dans l’eau, le joint du siphon va certainement s’user avec le passage du temps. C’est assez simple à faire une vérification lors du démontage : on constate si le joint est craquelé et qu’il a perdu ses propriétés élastiques. L’étanchéité est perdue et une fuite d’eau est inévitable.
  • Le joint reliant l’évacuation est défectueux : au niveau de l’évacuation, il existe un autre joint, fabriqué également en caoutchouc, mais de forme conique. Il relie le siphon à la canalisation d’évacuation des eaux usées et non pas à la sortie filetée qui se situe sous l’évier. À l’image du joint du siphon, il peut aussi s’user et provoquer une fuite.

Que faire pour réparer une fuite de siphon ?

Généralement, la réparation d’une fuite de siphon est une opération très simple par rapport à d’autres soucis liés à la plomberie. On a juste besoin de savoir revisser, dévisser et identifier l’élément défectueux pour le remplacer. La réparation d’une fuite d’eau au niveau du siphon se fait en 4 étapes. Toutefois, il vaut mieux faire appel à un plombier professionnel pour s’occuper de l’affaire.

1. Localiser la fuite

Dans le cas où la fuite de siphon n’est pas trop importante et, alors, pas visible à l’œil nu, on doit, tout d’abord, pouvoir faire la fuite à Paris.

Une technique simple est basée à le fait de se salir son bout de doigt avec de la poussière ou de la craie, puis de passer ce doigt sur les raccords du siphon. Si on constate un peu d’humidité en place de la poussière, cela indique qu’on est arrivé à localiser la fuite.

2. Procéder à resserrer les écrous

Avant de commencer à démonter le siphon, il peut être utile de s’assurer si un simple resserrage permet de colmater la fuite. Il faut, donc, resserrer les écrous à l’endroit où on a constaté la fuite, essuyer le siphon avec un chiffon et faire couler l’eau en mettant un seau sous le siphon.

Après avoir achevé l’essuyage, il est convenable d’attendre un moment puis voir s’il existe de l’humidité. En cas la fuite n’a pas disparu, il sera obligatoire de démonter le siphon.

3. Démonter le siphon pour changer les joints défectueux

Tout d’abord, on commence par dévisser l’écrou de la cuve du siphon manuellement. Si on n’y arrive pas, il est préférable d’utiliser une pince multiprise en faisant attention de positionner un chiffon sur ses mâchoires dans le but d’éviter d’endommager le siphon.

Comme une deuxième étape, on fait la même chose avec la partie raccordée au conduit d’évacuation, tout en oubliant de nettoyer les différentes parties accessibles: la canalisation, le fond de la bonde et le siphon lui-même.

Enfin, on vérifie l’état du joint conique et du joint du siphon de l’évacuation. Pour tout besoin de remplacement de joints défectueux, rendez-vous dans le magasin de bricolage.

4. Contrôler le siphon après remontage

Cette dernière étape consiste à ouvrir l’eau au niveau du robinet et le laisser couler pendant quelques instants. On réalise, enfin, le test décrit dans le premier paragraphe dans l’objectif de s’assurer que la fuite est bien disparue.