Comment fonctionne une chaudière à granulés de bois ?

179 0

Gagnant de plus en plus de terrain face à ces homologues à gaz ou à fioul, la chaudière à granule de bois est une solution économique en matière de chauffage. Découvrons le principe et le fonctionnement de ce chauffage qui fait de nombreux adeptes. Zoom sur le sujet !

Le granulé de bois ou pellets

Le fonctionnement d’une chaudière à granulés de bois repose sur l’utilisation de ces derniers. Egalement appelés « pellets », les granulés de bois sont des composés de bois issus de l’industrie et des activités agricoles. Ce sont notamment des sciures et des copeaux de bois. Ils sont alors affinés, séchés et compressés pour donner sa forme cylindrique connue à ce jour. Les petits bâtonnets issus de ce processus  sont formés sans ajout de colle ni de liant et mesurent en moyenne entre 6 et 20mm de diamètre. Grâce à leur faible taux d’humidité, ils jouent un rôle important dans la performance de la chaudière.

Dans son utilisation, sa combustion génère des cendres qui devront être régulièrement évacuées afin de préserver la qualité de la chaudière.

Principe de fonctionnement de la chaudière à granulés de bois

En principe, la chaudière à granulés fonctionne identiquement aux chaudières à gaz ou au fioul. De la même façon qu’une cheminée, la chaudière reçoit des granulés de bois qui vont être brulés dans le but de produire de la chaleur. La chaleur issue de cette combustion est alors transmisée vers un liquide caloporteur, généralement de l’eau, pour alimenter le circuit de chauffage. Pour produire de l’eau chaude sanitaire au sein du foyer, il est possible d’intégrer un ballon d’eau chaude dans le circuit. L’eau chaude y est stockée et pourra être utilisée à tout moment.

Pour être autonome et performante, la chaudière est alimentée en granulés de bois par un système de vis sans fin ou par un système d’aspiration. Grâce à ce système ingénieux, aucune intervention humaine régulière et rebutante n’est nécessaire. La chaudière à granulés nécessite un emplacement pour le stockage des combustibles. Ce dernier est généralement constitué d’un silo pouvant contenir jusqu’à 1,2 à 1,5 fois du besoin annuel en granulés. Il existe plusieurs modèles de silo comme le silo textile, le silo maçonné, le silo enterré ou le silo en plastique et doit être placé à proximité de la chaudière.

La performance d’une chaudière à granulés de bois est souvent optimisée avec les modèles à condensation. Ces derniers permettent de préchauffer le liquide caloporteur et de limiter la quantité d’énergie nécessaire. Le rendement peut atteindre les 90%.

Avantage d’utilisation d’une chaudière à granules de bois

Si la majorité des ménages choisissent d’avoir recours aux chaudières à granulés de bois, c’est surtout pour son système de chauffage fiable et sécurisé. En effet, un dispositif d’allumage est intégré aux chaudières à granulés permettant de prévoir son allumage en fonction des besoins et des critères de confort de chaque foyer. De plus, l’aspect sécuritaire est rassurant. En effet, il n’y a nul besoin de surveiller la chaudière grâce aux divers dispositifs de sécurité mais aussi au risque d’incendie faible puisque le feu est limité dans une chambre de combustion.

La chaudière à granulés de bois est également un compromis entre l’écologie et la production d’énergie souvent pointé du doigt comme étant polluant et non respectueux de l’environnement, grâce notamment aux pellets.

Les granulés de bois sont non seulement écologiques mais gagnent également le cœur des consommateurs en étant bon marché. Ils constituent ainsi une source d’énergie à moindre coût au vu du prix du kWh qui équivaut à celui du gaz naturel sans nécessité d’abonnement.