Comment comparer des syndics de copropriété ?

231 0

Selon un sondage réalisé par IFOP, seulement un Français sur cinq est satisfait du syndic de copropriété qu’il a choisi. Plusieurs raisons justifient cette statistique comme le manque de réactivité dû à un trop grand nombre d’appartements à gérer ou des outils de gestion obsolètes.

Alors avant de choisir un syndic de copropriété, il est important de les comparer. Vous devez à cet effet vous baser sur certains critères.

Le fonctionnement d’un syndic de copropriété

C’est un facteur clé lorsqu’on veut comparer plusieurs syndicats de copropriétaires. À juste titre, il est recommandé de vous fier directement à un comparateur de syndic de copropriété à votre disposition pour vous simplifier la tâche. Une bonne agence doit avoir un personnel compétent pour assurer la bonne gestion d’un bien immobilier.

L’un des rôles premiers est de prendre en charge l’administration et la conservation de l’immeuble ainsi que le bien-être des locataires.

De plus, quelle que soit la période de congé d’un employé, le syndic doit continuer à fonctionner normalement. Il s’agit de quelques points essentiels sur lesquels vous devez vous baser pour faire votre comparaison. Pour faire simple, c’est le syndic de copropriété le plus présent qui a le meilleur fonctionnement.

La taille de l’agence

La comparaison peut aussi se faire au niveau de la taille de l’agence. Un grand syndic dispose sans doute de l’équipement technique nécessaire pour gérer et exercer toutes les fonctions d’un syndic de copropriété.

Cela s’articule autour de la gestion financière, de la gestion administrative, de la gestion immobilière et d’autres domaines qui demandent son expertise.

C’est une façon d’établir une relation de confiance avec les particuliers. Pour faire un meilleur choix de syndic de copropriétaire, vous devez vous assurer de choisir un mandataire qui est une référence dans le domaine et dont la performance est à la hauteur de vos attentes. Cela contribue à améliorer l’efficacité et le rendement de l’investissement réalisé.

Le coût du syndic de copropriété

Les tarifs varient dans la plupart des syndics de copropriété en fonction de la taille du concessionnaire, mais aussi des types de service qu’il propose. Dès lors, en fonction du service que vous souhaitez demander au syndic de copropriété et de votre budget, vous pouvez choisir celui qui vous convient.

Demander les avis d’anciens clients

La copropriété est avant tout une association de gens sociables. En considérant cet aspect, il est nécessaire de se référer aux anciens clients du syndic de copropriété pour collecter leurs impressions après une collaboration pour s’assurer qu’ils sont positifs. Ainsi, en vous basant sur ces avis, vous saurez si vous pourrez collaborer avec un tel prestataire ou un autre. Cela permet d’envisager facilement de futures collaborations et de voir si vous partagez les mêmes principes.

Vérifier si le syndic est joignable et réactif

L’autre moyen de comparer des syndics de copropriété est d’évaluer leur réactivité et leur disponibilité. Un bon syndic de copropriété doit être joignable 24 heures sur 24 (ce qui n’est pas le cas pour plusieurs agences).

De plus, un prestataire digne de ce nom doit proposer à ses clients plusieurs moyens de communication, que ce soit par téléphone, par mail ou par SMS, etc. Si un syndic de copropriété respecte tous ces principes, engagez-le.

Choisir un syndic pour agir au profit du copropriétaire

Un bon syndic doit démontrer sa volonté de réduire les charges d’exploitation qui ne cessent d’augmenter chaque année pour les copropriétaires d’un immeuble. Il marquera des points s’il continue, par exemple, avec des rappels d’impayés par téléphone plutôt que par courrier, méthode moins chère et plus efficace.

Privilégier les outils numériques pour dématérialiser les documents

L’autre critère pour comparer les syndics est leur présence en ligne. Les syndics qui ont une présence sur internet pourront diffuser plus efficacement tous les documents liés à la gestion et à l’exploitation des immeubles (convocation en ligne, envoi de procès-verbaux de réunion commune par mail, archivage des documents comptables, factures, devis, contrats, appels d’offres, ordres d’intervention…).

Cette transparence facilite le contrôle des copropriétaires, mais aussi le travail dans son ensemble. Par conséquent, vous devez lui demander de démontrer l’extranet en vue d’une évaluation.

En bref, voilà ce que l’on peut dire sur les critères pour comparer plusieurs syndics de copropriété. En prenant en compte tous ces critères, vous pourrez plus facilement trouver le syndic qui correspond à vos besoins et à votre budget.