Agencement de boulangerie : quels matériaux utiliser ?

149 0

Comme dans tous les métiers de bouche, l’hygiène est une condition sine qua non pour se conformer à la législation. Les matériaux utilisés doivent par conséquent réduire les risques de contamination microbienne et garantir une consommabilité maximale des matières premières et des produits finis.

Les exigences réglementaires à prendre en considération

Un aménagement de boulangerie doit permettre d’obtenir un sol parfaitement plat, lisse et fait dans un matériau compact, non poreux et facile à nettoyer. Il en est de même pour les carreaux muraux et les plafonds. Au niveau de la plomberie, la tyuaterie de raccordement à l’eau potable et d’évacuation des eaux usées doit être faite d’un matériau étanche, robuste, lavable. Elle doit également être recouverte de produits antirouille et anti-moisissure.

Pour la salle de préparation des produits, des associations entre diverses matières peuvent permettre de travailler dans de meilleures conditions. L’acier inoxydable et le caoutchouc, qui sont idéals pour les éviers, donnent par exemple une meilleure étanchéité et une solidité remarquable. Par contre, les matériaux poreux comme le bois sont à proscrire, car ils absorbent l’eau et sont difficiles à laver. Les autres matériaux à privilégier sont la pierre et les matériaux synthétiques, surtout pour ce qui est en contact avec les aliments : tables, plan de travail, comptoirs…

Comment aménager le local de vente dans les règles de l’art ?

Comme pour les locaux de préparation, les règles d’hygiène s’imposent aussi pour la boutique. Un aménagement de boulangerie doit permettre d’exprimer l’esprit de la maison, avec comme ligne de conduite un thème cohérent. Les objets de décoration ne doivent pas être trop imposants pour ne pas voler la vedette aux produits, mais suffisamment originaux pour susciter la curiosité. Il est plus que recommandé de s’attarder sur le choix des couleurs qui sont les premiers éléments visuels que les clients retiennent.

Les meubles en acajou suggèrent une ambiance rustique et chaleureuse. Ils se marient bien avec des paniers, corbeilles et autres présentoirs à pains en osier. Les teintes naturelles sont à privilégier si on veut mettre en avant le côté artisanal. Le bois massif et la pierre vont par contre mieux à un style plus campagnard où les couleurs sont plus pastels que foncées. En cas de doute, le mieux, c’est de faire appel au savoir-faire d’un décorateur professionnel.