Tous nos conseils pour bien choisir sa vanille

31 0

Si vous n’êtes pas expert dans le domaine, sachez qu’il est fort probable que vous vous trompiez lors du choix de votre vanille. En effet, les vanilles sont disponibles en différentes formes et peuvent avoir des origines différentes. Voici donc un petit guide qui vous permettra de vous y retrouver facilement dans le monde merveilleux de la vanille, en évitant de vous faire arnaquer et en optimisant vos achats.

Les différentes formes de vanilles

Il existe différentes formes de vanilles :

  • La vanille en poudre

Si vous l’achetez dans le commerce, il s’agit certainement d’enveloppes de vanille, c’est-à-dire des gousses dont on a retiré les graines, que l’on a séchées puis broyées, et souvent mélangée avec du sucre.

Ce n’est donc pas de la vanille de qualité, moins concentré en arômes, les graines étant la partie noble de l’épice, et l’enveloppe étant la partie la moins intéressante.

Par contre, si vous la faites vous-même, c’est un très bon moyen de récupérer des gousses évidées, donc j’insiste, achetez vos gousses entières, récupérez les graines à l’intérieur, puis laissez sécher les enveloppes et mixez-les.

Si vraiment vous souhaitez acheter de la vanille en poudre, privilégiez la vanille en poudre entière (séchée avec ses grains), plus cher, mais bien meilleure. Regardez le rapport sucre/vanille pour ne pas acheter un produit trop sucré et trop peu vanillé, et ne l’utilisez qu’en complément des grains récupérés dans une gousse entière.

  • Les gousses de vanille

C’est la forme brute de la vanille, mais aussi la moins manipulée et transformée. Les gousses libèrent plus de saveur que les autres formes, mais surtout, elles donnent toute la complexité olfactive et gustative, donc toute la beauté de l’épice, et conservent toutes les propriétés de la vanille pour la santé. Pour une expérience complète, pas le choix, il faut passer par la gousse. Consultez notre article pour bien employer des gousses de vanille et ainsi profiter au maximum de l’épice.

  • La vanilline

Quand on parle de la vanilline, on parle le plus souvent de l’arôme de synthèse de vanille, et non de la vanilline naturellement présente dans les gousses. Pourtant le vrai nom de l’arôme artificiel l’éthylvanilline, alors que la vanilline est un arôme naturel, ce qui est assez confusant.

La vanilline est donc un arôme de synthèse au goût se rapprochant vulgairement de la vanille, qui coûte 40 fois moins cher que la vanille naturelle. Elle était synthétisée à partir de clou de girofle ou du hêtre au 19e siècle, mais aujourd’hui, elle est principalement tirée… du pétrole !

  • L’extrait de vanille

L’extrait de vanille est une solution obtenue par macération de gousses de vanille dans une solution d’alcool et d’eau. Il existe plusieurs taux de concentration en vanille, en dessous de 400g/l, je vous le déconseille.

De même, l’extrait de vanille peut être confectionné avec des arômes naturels, ou bien des arômes artificiels, en l’occurrence de la vanilline synthétique, produite soit à partir de gaïacol, d’eugénol ou de lignine, dans ce cas, fuyez ! L’idéal et le plus intéressant en termes de prix, c’est de faire de l’extrait de vanille maison.

Le choix de la variété de vanille

La vanille est disponible en une large variété :

  • Vanille de Tahiti

Comme son nom l’indique, elle provient de Tahiti, mais aussi de toute la Polynésie Française, d’où son autre nom de vanille du Pacifique. Les gousses sont très belles, et surtout très charnues, c’est d’ailleurs souvent pour cela qu’on l’achète. Mesurant rarement plus de 20 cm, elles peuvent peser jusqu’à 12 g ! Son parfum est chaud, très épicé, sucré, avec des notes de pain d’épices et de bonbon.

Avantage : sa richesse en graines, son parfum original se mariant parfaitement avec le sucré.

  • La vanille bourbon de Madagascar

Il s’agit de la variété VanillaPlanifolia (plus rarement de la variété VanillaFragrans), qui provient généralement de Madagascar, mais aussi de l’île de la Réunion, de l’Archipel des Comores, ainsi que des Seychelles bizarrement, car toutes les vanilles originaires de l’Océan Indien bénéficient de l’appellation Bourbon. La vanille Bourbon correspond à un label déposé en 1964 servant à bien différencier cette production de celle d’Amérique du Sud ou de Tahiti. C’est une vanille souple, d’un noir foncé, d’excellente qualité. Elle possède un parfum chaud et délicat, très floral, avec de subtiles touches de cacao. C’est l’espèce de vanille qui détient les plus importants taux de vanilline naturelle.

Avantage : son taux de vanilline naturellement élevé, et son usage universel, allant de l’entrée au dessert.

  • La vanille banane

Plus rare que ses cousines, il s’agit de l’espèce VanillaPomponaShiede, cultivée aux Antilles, où on l’appelle « vanillon ». Les gousses sont très grosses, mais aussi très courtes par rapport aux autres variétés. Elle est très peu produite, et son taux de vanilline et bien plus bas que les autres espèces, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’est pas bonne, mais son parfum est assez éloigné de la vanille de référence.