Osez l’achat d’une Porsche d’occasion en Allemagne !

141 0
Osez l’achat d’une Porsche d’occasion en Allemagne !

Laissez-vous tenter par un modèle de Porsche que vous aurez trouvé en Allemagne ! Les démarches d’importation ne sont pas très compliquées si tant est que vous suiviez quelques conseils pour ne pas vous faire avoir et ne pas oublier de réaliser certaines démarches ! Choisir d’importer une Porsche occasion d’Allemagne, c’est l’opportunité de se faire plaisir pour des prix vraiment intéressants !

Se lancer seul ou faire appel à un professionnel ?

Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel mandataire ou un exportateur ayant l’habitude de ce genre de transactions. Si vous passez de particulier à particulier, vous vous exposez à des risques d’arnaque ou à des quiproquos très ennuyeux. Il est plutôt recommandé de confier votre recherche et les démarches à un professionnel de l’exportation en Allemagne.

Pourquoi acheter en Allemagne ?

Il est de notoriété que les Allemands sont très soigneux avec leurs voitures. Ils sont rigoureux sur l’entretien et suivent scrupuleusement les recommandations des constructeurs Porsche afin de ne pas altérer la qualité de leur véhicule. Bien loin du laisser-aller des véhicules d’occasion français, vous avez plus de chance de faire une très bonne affaire en Allemagne.

Un parc automobile d’occasion de meilleure qualité

Grâce à leur souci de perfection vis à vis de leur voiture, les Allemands détiennent ainsi un parc auto d’occasion de grande qualité. Peu de véhicules abîmés et un entretien régulier sérieux font que les véhicules Porsche sont de très bonne qualité. Peu de risques de tomber sur une voiture qui a été maltraitée et mal entretenue en choisissant l’achat de voiture d’occasion en Allemagne.

Un choix plus varié

En comparaison avec le marché français, le parc automobile de Porsche d’occasion est très étendu. Vous trouverez quasiment 10 fois plus de Porsche d’occasion en Allemagne qu’en France. Par conséquent, la concurrence y est aussi plus rude que dans l’Hexagone. Ainsi vous aurez une plus grande liberté de négocier les prix de la voiture que vous convoitez !

Comment négocier ?

C’est aussi pour cette raison que nous vous conseillons de sélectionner un professionnel mandataire ou un exportateur qui ont l’habitude de commercer avec la France. Face à un particulier allemand, serez-vous capable de parler la langue du pays ou de vous débrouiller en anglais ? Si vous n’êtes pas parfaitement bilingue, vous risquez de vous mettre dans une situation peu engageante pour vous. Confiez votre demande à un professionnel qui pourra parler français ou qui sera un intermédiaire de choix pour conclure la vente.

Vérifiez la qualité du véhicule

Si vous n’êtes pas un spécialiste de la mécanique, il est conseillé de demander une expertise professionnelle afin de garantir le parfait entretien du véhicule et l’assurance de ne pas devoir faire face à des dépenses onéreuses. Pensez à jeter un œil sur le bas de caisse pour vous assurer qu’il ne soit pas endommagé par des chocs ou par l’érosion liée à l’utilisation du sel pour déneiger les routes.

Quelles sont les démarches pour l’importation ?

Les démarches sont assez simples, mais nécessitent quelques connaissances sur les pratiques administratives du pays.

Les certificats d’immatriculation locaux

Il s’agit de notre carte grise. Ils sont au nombre de deux. On doit vous remettre la Fahrzeugschein et la Fahrzugbrief. Ce sont des documents incontournables pour l’immatriculation à votre nom de votre nouveau véhicule. Le premier document est au format quasiment identique de notre carte grise tandis que le second est un papier en format A4.

Le contrat de vente

Il stipule que le véhicule change de propriétaire et reprend l’identité de l’ancien propriétaire et vos propres données personnelles. Il doit aussi décrire les caractéristiques du véhicule. Vous ne devez le signer que si vous comprenez tout ce qui est écrit ! Faites vous traduire le document par une personne de confiance si le contrat est rédigé en allemand.

La mention de radiation

Pour que vous puissiez exporter votre Porsche, les documents inhérents au véhicule doivent être tamponnés des mentions « Ungültig », « Fahrzeug stillgellegt » ou « Stillegung » sur les deux documents. Vérifiez que c’est bien le cas et, le cas échéant, rendez-vous dans une mairie ou un service équivalent à notre préfecture pour faire la démarche.

Le Certificat de Conformité européen (CoC)

Ce papier est un certificat indiquant que le véhicule est bien conforme aux normes de l’Union Européenne. Il est indispensable pour pouvoir faire immatriculer votre véhicule en France. Il est délivré par le constructeur Porsche et approuve que le véhicule a bien le droit de circuler librement sur la totalité du territoire européen.

Le CERFA 13754*02

À l’arrivée en France, on vous demandera de présenter ce document officiel français que vous devez impérativement faire signer au vendeur. Remplissez-le en trois exemplaires. Vous en laisserez un au vendeur, en conserverez un et en donnerez un à votre centre d’impôts dès votre arrivée en France.

Les plaques provisoires d’immatriculation

Afin de pouvoir sortir votre Porsche d’occasion d’Allemagne, elle doit être dotée de plaques d’immatriculation temporaires. Il en existe sur fond jaune qui sont uniquement utilisables en Allemagne et qui sont un peu moins coûteuses. Mais pour regagner la France, vous devez vérifier que les plaques temporaires sont sur fond rouge.

L’assurance en Allemagne et en France

Certaines plaques provisoires sont liées à une assurance de quelques jours. Vous disposerez ainsi d’une assurance en Allemagne et en France d’une durée de 15 jours. Si ce n’est pas le cas, pensez à assurer la voiture en France, mais aussi sur les routes allemandes.

Quelles sont les démarches en France ?

Une fois que vous aurez vérifié que tout est en règle, prenez votre véhicule direction la France (attention si vous roulez en hiver, les 4 pneus neige sont obligatoires sur l’autoroute allemande).

La déclaration au centre des impôts

Vous avez 15 jours après l’achat pour déclarer le véhicule auprès du centre des impôts. Présentez-vous avec le CERFA 13754*02 (certificat de cession du véhicule signé par le vendeur), une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile, le contrat de vente allemand et les documents de certificat d’immatriculation ainsi que le Certificat de Conformité (CoC). Vous demanderez au centre des impôts un quitus fiscal pour le règlement de la TVA si la Porsche a plus de 6 mois ou si elle a roulé plus de 6000 km.

Effectuez le contrôle technique

Il n’est pas obligatoire en Allemagne, mais vous sera demandé en France. Alors dès votre arrivée, faites passer votre véhicule au contrôle réglementaire pour obtenir la vignette et l’autorisation de rouler en France.

Faire la demande de carte grise

Dotez-vous du CERFA 13750*03 (demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule). Vous déposez cette demande à la préfecture et vous acquittez des frais d’immatriculation et de l’écotaxe si votre Porsche a été fabriquée après 2008.