Les sondeurs bateau : fonctionnement, composants et paramètres de choix

303 0

Le sondeur est à l’océan ce qu’un radar est à l’atmosphère. Découvrez dans cet article le fonctionnement, les composants ainsi que les critères de choix d’un sondeur.

Qu’est-ce qu’un sondeur bateau ?

Le sondeur est un appareil qui permet de mesurer une distance grâce à une onde acoustique. En effet, le son se propage très bien dans l’eau. Cette rapidité de propagation permet donc de transmettre des signaux acoustiques plusieurs fois par seconde. Par la suite, cet appareil récupère les échos dans le but de déterminer la profondeur. 

Lorsqu’un signal acoustique rencontre un obstacle, il génère une réponse qui revient au bateau. En effet, tout obstacle qui se trouve dans le faisceau conique de ce signal est détecté. 

Pour trouver cet appareil en Tunisie, vous pouvez contacter relais nautic pour des accessoires bateau de haute qualité. 

Le fonctionnement d’un sondeur

C’est en jouant avec les fréquences que le sondeur GPS bateau Tunisie sera capable de vous donner des informations précises sur la nature du fond (sableux, rocheux, avec algues) ainsi que sur la nature des obstacles (poissons, roches, épaves). 

Cependant, plus la fréquence est basse, plus elle se propage bien et loin. Par contre, plus la fréquence est élevée, plus elle permet d’obtenir une définition précise de l’écho. 

Les composants d’un sondeur

Un sondeur est composé d’un boîtier électronique. Ce dernier rassemble les modules d’émission et de réception des ondes acoustiques, les modules de traitement du signal et le module de contrôle. Il est composé également d’un écran et d’une sonde qui peut être soit fixé sur le tableau arrière du bateau soit traversant la coque du bateau. 

Le boîtier du sondeur transmet un signal électrique. C’est la sonde, en fait, qui se charge de la transformation de ce signal en signal acoustique. Pour s’assurer du bon fonctionnement du sondeur, vous entendez un bruit caractéristique d’un petit clic dès qu’on le met en marche. 

Trois paramètres lors du choix d’un sondeur

Le choix d’un sondeur se fait selon 3 paramètres : la fréquence, le type de sonde et la résolution de l’écran. 

La fréquence en kHz est une caractéristique importante lors du choix d’un sondeur. En effet, les deux fréquences fréquemment utilisées sont 200 kHz et 50 kKz. Le premier type est adapté aux profondeurs inférieures à 20 mètres avec un faisceau étroit ainsi qu’une bonne définition et séparation des échos. Quant à la fréquence 50 kKz, elle est adaptée aux profondeurs supérieure à 50 mètres avec un faisceau large et une définition grossière des échos. 

Le type de sonde dépend essentiellement de la carène de votre unité et de votre type de navigation. En effet, le bateau à moteur nécessite une sonde tableau arrière, alors que pour un voilier, la sonde doit être traversant avec un passe-coque devant la quille. 

Le dernier critère de choix d’un sondeur est la résolution d’écran. Dans le cas de la recherche de fond ou la pêche occasionnelle, il faut choisir un sondeur avec une résolution d’écran de 240*160 pixels avec un affichage à 8 niveaux de gris. Pour plus de précision, il faudra vous orienter vers un sondeur couleur bi-fréquence ou les sondeurs multifaisceaux. Enfin, les combinés sondeur-GPS pour les bateaux vous permettent de retrouver vos coins de pêche.