Conseils pour obtenir une meilleure indépendance de couchage

229 0

Le sommeil réparateur est associé à une bonne hygiène de vie et à la qualité de la literie qui assure une meilleure indépendance de couchage. Selon les statistiques, un dormeur se retourne environ 40 fois dans son lit pendant le sommeil. Pour un couple, il s’agit de 80 mouvements. L’indépendance de couchage évite que les mouvements soient répartis d’un coin à l’autre du lit. Elle vous évite de perturber le sommeil de votre partenaire et vice-versa. Comment avoir une meilleure indépendance de couchage ? Nos conseils !

Bien choisir le sommier

Cet élément est souvent négligé dans le choix de la literie, pourtant il joue un rôle important dans la qualité du sommeil. Le matelas sommier associé à un matelas-90×190 participe au tiers du confort de la literie et augmente la durée de vie du matelas. C’est grâce au sommier que le matelas assure une meilleure ventilation du support, d’où l’importance de bien le choisir au même titre que le matelas.

Il existe plusieurs types de sommiers en fonction des besoins.

Le sommier en latte

Le sommier en latte qui est le plus plébiscité sur le marché. Si vous optez pour un sommier en latte, choisissez un modèle qui a au moins 16 lattes pour avoir un meilleur soutien. Ce modèle assure une meilleure aération ainsi qu’une bonne hygiène de la literie.

À ce niveau encore, il existe des sommiers en lattes fixes et des sommiers en lattes articulées. Le premier modèle n’offre aucune élasticité tandis que le second assure un meilleur confort de couchage.

Le sommier à ressorts

Le sommier à ressorts comprend deux types de modèles : le modèle avec des ressorts biconiques et celui avec des ressorts ensachés. Le modèle le plus performant est le sommier à ressorts ensachés. Il assure une bonne indépendance de couchage et un bon maintien du matelas. Son niveau de confort est fonction du nombre de ressorts. Ce modèle se combine uniquement avec le matelas à ressorts.

Le sommier à plots

Le sommier à plots est composé d’ailettes en caoutchouc synthétique qui s’intègrent aux mouvements du corps. Les plots ne sont pas reliés et assurent un soutien détaillé. Certains plots sont réglables afin d’assurer plusieurs zones de confort. Le sommier à plots est celui indiqué pour avoir une totale indépendance de couchage. Il s’associe avec les matelas en latex et tous les matelas en mousse.

Il est recommandé de choisir le sommier en même temps que le matelas, car les tailles doivent correspondre. Sa longueur doit être supérieure de 20 cm à celle du plus grand dormeur et sa hauteur doit être comprise entre 7 et 30 cm.

Quel que soit le modèle choisi, l’association matelas sommier doit être bien faite de telle sorte à avoir un sommier adapté à la technologie du matelas.

Choix du matelas

L’indépendance de couchage est également déterminée par la qualité du matelas. Généralement, les matelas à ressorts sont les plus indiqués pour une meilleure indépendance de couchage. Vous pouvez aussi opter pour d’autres modèles selon vos goûts et vos besoins. Que votre matelas soit en latex, mousse ou ressort, son choix se fait en tenant compte de 4 critères.

Les dimensions

Un matelas non adapté à votre taille et à celle du sommier peut provoquer des troubles du sommeil. Pour un meilleur confort, la longueur du matelas doit dépasser votre taille de 15 cm. La largeur doit tenir compte de votre corpulence et de celle de votre conjoint. Optez pour un matelas-90×190 pour avoir un maximum de confort. En effet, plus le matelas est épais et plus il est confortable.

Le soutien concerne la fermeté ou la souplesse du matelas

Ce choix doit être fait en fonction de votre gabarit. Si vous avez une petite taille, vous serez plus à l’aise avec un matelas souple. Par contre, si vous avez une forte corpulence, le mieux est de choisir un matelas très ferme. Toutefois, si vous et votre partenaire avez tous deux des tailles fortes, vous pouvez trouver une alternative. Optez pour un soutien compromis ou pour deux matelas de soutien différent à la seule condition que les épaisseurs soient les mêmes.

L’accueil est la première impression ressentie quand on s’allonge sur un matelas. L’accueil est lié au garnissage du matelas et à son épaisseur. L’accueil peut être moelleux, très moelleux ou tonique en fonction des matériaux utilisés pour le garnissage,

Si vos morphologies sont opposées, il peut être judicieux de choisir un double sommier ou deux sommiers assemblés avec deux matelas jumelés. Le double sommier est particulièrement recommandé si l’un des dormeurs a un sommeil agité.