Comprendre ce qu’est une pompe à chaleur air-eau

275 0

Lorsque vous dressez le bilan énergétique de votre foyer en vue de le rénover, ou que vous établissez le plan construction de votre future maison, plusieurs solutions s’offrent à vous pour un équipement économique et écologique. Comme système de chauffage, la pompe à chaleur présente de nombreux intérêts, que vous découvrirez grâce à cet article.

À quoi sert une pompe à chaleur et comment fonctionne-t-elle ?

La pompe à chaleur air-eau (que nous appellerons PAC) permet de chauffer votre foyer à partir d’une énergie renouvelable : l’air. Plus précisément, la PAC vient puiser les calories de l’air extérieur pour les administrer dans le circuit de chauffage de votre maison. La PAC fonctionne grâce à 4 composants : un compresseur, un détendeur et deux échangeurs de chaleur. Elle nécessite également du fluide frigorigène. Ce système de chauffage consomme, à quantité assez réduite, de l’électricité. Il existe plusieurs types de PAC. Le monobloc peut être placé à l’extérieur ou à l’intérieur, à condition que la salle soit suffisamment aérée. Le split quant à lui, permet de mettre une partie de la PAC à l’extérieur (dans le jardin, contre un mur, etc.) et l’autre partie à l’intérieur. Pour transformer les calories de l’air extérieur en chaleur, la PAC fait évaporer le fluide frigorigène grâce à elles. Ce processus le rend donc gazeux. Par la suite, il est envoyé au compresseur qui va lui permettre de monter en température. Le gaz obtenu est envoyé dans le condenseur, qui va le rendre liquide en évacuant sa chaleur. Enfin, ce liquide est récupéré par l’eau du circuit de chauffage central.

Quels sont les avantages à avoir une pompe à chaleur ?

La PAC permet d’alimenter votre maison en chauffage de manière respectueuse de l’environnement et est une solution soutenue par l’ADEME, de par son utilisation majoritaire en énergie renouvelable. En plus d’être écologique, la PAC est également économique sur le long terme. Elle nécessite un investissement de départ allant de 8 000 à 18 000€. Le tarif est amorti au bout de quelques années, permettant même des économies contrairement à un chauffage au fioul ou à l’électricité classique. Ces deux dernières énergies n’étant ni renouvelables ni illimitées et donc nécessitant une réalimentation continuent. Elles sont par ailleurs soumises aux augmentations des prix. Concernant l’électricité, le tarif du KW augmente de minimum 1,6% par an. La PAC est un système de chauffage de haute technologie, au design récent, peu encombrant et au rendement efficace. De plus, elle possède une durée de vie moyenne de 17 ans.

Astuces, installation et entretien d’une pompe à chaleur

Lorsque vous décidez de rénover votre maison concernant l’énergie utilisée, de nombreuses aides peuvent vous être accordées pour l’installation d’une PAC. Ainsi, l’investissement pour une pompe à chaleur peut être allégé. La prime Effy peut vous faire bénéficier d’un chèque allant jusqu’à 5 000€. L’État a mis en place un crédit d’impôt de 30% et une TVA réduite à 5,5%. Si vous n’avez pas la possibilité d’investir, vous pouvez opter pour un éco-prêt à taux zéro, les intérêts étant payés par l’État. Si votre foyer est considéré comme modeste, MaPrimRénov’, apparue en 2020, peut vous faire bénéficier d’aides allant jusqu’à 20 000 € sur 5 ans. De nombreux simulateurs gratuits existent pour tester votre éligibilité à ces aides. Prenez cependant garde à faire installer votre PAC par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), sans quoi vous n’auriez pas accès aux subventions citées. Pour optimiser la rentabilité de votre PAC, il est nécessaire de la faire entretenir une fois par an par un technicien. Cette méthode vous permettra de préserver votre système de chauffage sur le long terme et de maximiser sa durée de vie. Prenez soin de choisir un spécialiste. La PAC est un système de chauffage assez simple à comprendre et à mettre en place. Pour l’utilisation d’une énergie plus verte, de nombreuses aides se sont mises en place. La pompe à chaleur mérite d’être une solution de rénovation à étudier, ne serait-ce que pour les économies qu’elle permet d’engendrer