Quelles compétences pour un bon rédacteur web ?

54 0

Il y a quelques années seulement, un individu sachant bien écrire était rapidement appelé rédacteur web. La fonction est désormais beaucoup plus étendue. Elle se reflète dans la profondeur du groupe de spécialistes en ligne, une nouvelle génération de compétences en ligne et une connaissance croissante au sein des organisations. Mais le pivot central du département en ligne reste l’éditeur web. Un professionnel qui est bon dans l’exécution, mais qui peut également conseiller.

Rédaction de textes

La base du travail d’un bon rédacteur web est le copywriting, la rédaction d’un contenu clair. Il ne s’agit pas seulement d’écrire ou d’éditer un texte. Il s’agit également d’appliquer les règles de référencement, d’écrire pour le public cible et de garder un texte compact. Souvent, les textes ne sont pas créés de toutes pièces, mais réécrits ou édités à partir de sources existantes. 

D’une façon générale, il serait important de faire appel aux services d’une agence, comme l’agence Mpjb Consulting spécialisée dans référencement, pour assurer une très bonne qualité des articles web.

CMS

Sans CMS, il n’y a pas de contenu sur le site web. Un bon rédacteur web apprend rapidement un CMS et peut travailler avec différents systèmes. Cela inclut également des connaissances de base en HTML et la capacité de travailler avec Photoshop.  

Travailler dans le CMS ne se limite pas à placer du contenu en ligne. Il est important de garder l’arborescence « propre » et de placer le contenu d’une manière ordonnée et disciplinée. Cela permet aux autres utilisateurs de trouver et de modifier facilement le contenu. Le danger d’une prolifération de dossiers et de visuels mal codés est toujours présent !

Communication

Le rédacteur web ayant un rôle central, d’excellentes compétences en communication sont importantes. Il suffit de penser à qui est en contact avec qui : un réseau complet de personnes impliquées dans le marketing, la communication, les TIC et la gestion. Mais aussi avec des organismes extérieurs. Ils parlent chacun leur propre langue, doivent être (dé)briefés correctement et doivent être sur la même longueur d’onde en termes d’attentes. L’éditeur web joue ici un rôle important.

Coordination

Un rédacteur web est impliqué dans toutes les étapes d’un processus de contenu (du briefing au contenu réel en ligne). Toutes les activités doivent être planifiées pour chaque phase ; le contenu doit être créé, vérifié, placé et éventuellement retiré à nouveau. Il s’agit de garder une vue d’ensemble et de coordonner. Les différentes tâches peuvent être mélangées. La bonne application de la gestion du temps et la fixation (ou la demande) de priorités sont essentielles.

Créativité

Beaucoup de choses sont possibles en ligne. De nombreuses tâches peuvent souvent être réalisées rapidement. Mais les nouvelles idées et solutions nécessitent de la créativité. Il peut s’agir d’un bon nouveau texte ou d’un appel à l’action efficace. Mais la créativité est également importante pour trouver une solution intelligente ou une solution de contournement dans un CMS. L’esprit d’initiative et la capacité à résoudre les problèmes sont des pierres angulaires importantes dans ce domaine. En effet, dans de nombreuses organisations, le rédacteur web est le spécialiste en ligne auquel on s’adresse pour une solution en ligne.

Communauté

Le contenu devient moins statique. On le trouve de plus en plus souvent non seulement sur le site web d’une organisation, mais aussi sur d’autres plateformes telles que les médias sociaux. C’est pourquoi le rédacteur web pense en termes de « communauté ». Où le contenu sera-t-il placé ? Comment gérer les réactions ? Quelle histoire voulons-nous raconter ? Chaque plateforme de médias sociaux a sa propre valeur ajoutée, ce qui signifie que le message et la pertinence doivent être testés encore et encore.