Madagascar : Sanctuaire de reptiles uniques au monde

238 0

Qui n’a pas vu la célèbre animation Madagascar et son roi King Julian ? Mais Madagascar c’est plus que ça. Cette île cache une faune et une flore extraordinaire avec une endémicité de plus de 80 %. On y rencontre bien sûr des lémuriens, mais on y trouve aussi des reptiles aussi rares qu’uniques au monde.

Les tortues de Madagascar

On retrouve 15 espèces de tortues réparties en 12 genres et 5 familles sur l’île de Madagascar. Un tiers de ces espèces sont endémiques et sont presque toutes en danger critique d’extinction à cause de la destruction de leur habitat et de braconnage. Parmi ces 5 espèces endémiques, on distingue l’Erymnochelys madagascariensis ou Rere, une tortue aquatique vivant dans les eaux douces des régions sèches et semi-aquatiques de l’île.

On cite également l’Astrochelys yniphora ou Angonoka (Tortue à soc), l’Astrochelys radiata ou Sokake (Tortue radiée), le Pyxisplanicoda ou Kapidolo (Tortue à queue plate) et le Pyxis arachnoïdes (Tortue-araignée). Toutes ces tortues se plaisent dans les régions semi-arides et sèches de Madagascar. Certains locaux les prennent pour des animaux sacrés et d’autres comme esprit protecteur.

Les serpents de Madagascar

Dans le monde il existe seulement cinq espèces de boas et quatre d’entre elles ont été découvertes à Madagascar à savoir le Sanzinia madagascariensis ou Boa manditra, leSanziniavolontany, l’Acrantophis madagascariensis ainsi que l’Acrantophis dumerilii ou Do (prononcez « dou »).

À ce jour, aucun serpent n’a été déclaré venimeux à part l’Opistoglyphe. Néanmoins ce dernier reste une espèce inoffensive. Le Leioheterodon madagascariensis ou Menarana fait partie des espèces les plus connues et les plus craintes de la population.

Les sauriens de Madagascar

On compte plus de 80 espèces de caméléons à Madagascar. La plus célèbre reste le Frucifer pardalis qui se démarque grâce à ses couleurs vives (vert et rouge pour le mâle, orange et noir pour la femelle). On peut également citer le Brookesiamicra le plus petit caméléon du monde.

Parmi les genres les plus stupéfiants, on distingue le genre Uroplatus ou geckos à queue plate. Ils doivent leur célébrité à leur faculté de mimétisme. En effet, leur aspect est très semblable à des feuilles, des écorces ou encore du lichen. Probablement un système de défense que la nature leur a doté.

Dans la famille des iguanes, on peut admirer l’Opluruscuvieri ou l’iguane à queue épineuse ou iguane à coller noir de Madagascar.

Les crocodiles de Madagascar

À Madagascar, on ne rencontre plus qu’une espèce représentative de la famille des crocodiliens. Elle reste cependant le plus redoutable prédateur de l’île. Le crocodile de Madagascar est de l’espèce Crocodylus niloticus (Crcodile du Nil). En captivité, ils peuvent atteindre 7 m de long et peser plus de 900 kg.

Certaines ethnies traitent les crocodiles comme des animaux sacrés. D’autres comme les Antandroy ou Zafindravoay les considèrent comme la réincarnation de leurs ancêtres. Bien que l’espèce ne soit pas officiellement menacée, le nombre d’individus ne cesse de diminuer à cause de la chasse industrielle, mais aussi de la peur.