Les oscilloscopes et les analyseurs logiques, y a-t il une différence?

165 0

Les oscilloscopes, tout comme l’analyseur est deux outils de mesure indispensables dans les laboratoires. Ils sont utilisés principalement pour les signaux électroniques, incontournables pour mesurer avec grande précision les signaux électroniques. Aussi, les deux outils permettent de visualiser la tension tout en analysant les signaux électroniques analogiques. Ce sont deux outils ayant des fonctionnements proprement à eux, mais on se tend souvent à les confondre. Quelles sont les différences entre ces deux dispositifs.


Oscilloscope, de quoi s’agit-il ?

L’oscilloscope est un instrument de test et de mesure utilisé afin de mesurer les circuits électroniques analogiques. Il est conçu spécialement dans l’optique d’afficher les variations de tensions tout en les analysant. Mais il peut également être utilisé pour afficher et mesurer les rencontres dans les circuits électroniques, les périodes et bien d’autres encore. L’outil permet également d’observer les tensions sur les signaux variables qui représentent le temps.

De ce fait, l’outil peut être utilisé pour mesurer avec une grande précision tout en représentant les aspects analogiques d’un signal. On fait ici notamment référence à sa tension ainsi que son évolution dans le temps. L’oscilloscope analogique capture alors le signal électrique instantanément afin de l’afficher par la suite en temps réel.

L’oscilloscope analogique est donc la forme la plus ancienne de cet instrument de mesure, mais ceux qui cherchent des modèles plus innovants peuvent opter pour l’oscilloscope numérique et cathodique. On en trouve surtout dans les laboratoires. Ce sont des outils ultras modernes et sophistiqués dotés de technologie nouvelle qui permet de stocker les données.

Qu’en est-il de l’analyseur ?

L’analyseur logique s’agit également d’un instrument de mesure qui sert à mesurer et analyser de manière simultanée les signaux électroniques pour ensuite l’afficher sous forme d’ondes de synchronisation. L’outil fonctionne généralement tel un interrupteur des données en capturant celles-ci. Pour cela, il peut afficher les signaux reçus sous des formes différentes.

En utilisant un analyseur de protocole, l’instrument de mesure interprète également le signal numérique reçu. Pour ce faire, il prend en compte du format du format de communication utilisée. C’est pour cette raison que l’analyseur se présente comme étant un moyen pratique permettant de visualiser l’état d’un signal logique.

En plus de mesurer seulement les signaux, l’outil stocke également les entrées logiques. Ce qui lui permet de mesurer de manière simultanée plusieurs canaux. Cela permet d’avoir un enregistrement complet à afficher.

Quelles différences entre les deux outils ?

L’oscilloscope est en quelque sorte un instrument de test électronique afin de mesurer, visualiser ainsi qu’analyser les divers signaux électroniques. Il est le responsable de l’observation des signaux électroniques dans un temps réel. Ce qui n’est pas le cas de l’analyseur qui vise à analyser les signaux électroniques. Aussi, il est utilisé majoritairement pour observer plusieurs formes.

Cependant, l’oscilloscope est le plus adapté aux environnements numériques permettant de détecter les problèmes fonctionnels. Quant aux analyseurs, il est surtout utilisé dans les canaux numériques. Dans tous les cas, les deux outils ont des fonctionnalités quasiment similaires, mais ce sont les besoins des ingénieurs qui définissent leur choix.