Les avantages de la création d’une société à responsabilité limitée SARL

137 0

La création d’entreprise à responsabilité limitée est un statut juridique très employé. Découvrez les avantages d’une SARL avant de choisir cette forme.

Le choix du statut juridique dans une entreprise est fondamental. Il détermine également le régime social et fiscal des entrepreneurs. La forme SARL est souvent choisie par plusieurs créateurs d’entreprise ou par des entrepreneurs souhaitant modifier leur activité. Avec un mode de fonctionnement très souple, la création d’une SARL présente de réels avantages.

La SARL offre un statut juridique sécurisé

Les règles de fonctionnement d’une SARL sont plus encadrées que les autres statuts juridiques des autres sociétés. Une personne qui s’associe au capital d’un SARL bénéficie d’une sécurité contrôlée par la loi. En effet, cette uniformisation permet d’avoir des statuts standardisés et plus facile à utiliser dont les clauses statutaires ne demandent pas autant de personnalisation. Contrairement à une société anonyme ou par actions simplifiées, la vente de parts sociales, l’ouverture du capital ou la sortie en capital, ne peuvent se faire qu’avec l’accord des associés. De plus, les associés d’une SARL ne sont responsables que dans la limite de leurs apports. Ce statut juridique présente un avantage fondamental dans la sécurité et la stabilité de la gestion de l’entreprise.

Un régime social particulier pour les gérants majoritaires

Les gérants majoritaires d’une société à responsabilité limitée sont affiliés au régime des travailleurs indépendants. Cette affiliation présente quelques avantages comme la limitation des sorties de trésorerie à l’occasion de lancement  de l’activité. Également, un budget de charges sociales deux fois moins élevé par rapport aux travailleurs affiliés au régime général de la sécurité sociale. Il est important de savoir aussi que cela impacte le montant du revenu net disponible auquel le dirigeant peut prétendre. De plus, les gérants majoritaires présentent des obligations administratives très simplifiées en matière de paie, car il n’y a aucune fiche de paie à établir.

Une forme juridique adaptée aux projets familiaux

La société à responsabilité limitée est plébiscitée pour les projets familiaux. Contrairement à la société par actions simplifiée, la SARL offre un bénéfice du statut du conjoint collaborateur. En effet, ce dernier peut participer à l’activité et bénéficie ainsi d’une protection sociale, même s’il n’est pas rémunéré. Quant à la transmission des parts sociales, elle est soumise à une procédure d’agrément. Objectivement, tous les associés doivent donner leur accord pour qu’un nouvel associé puisse entrer à la capitale de la société. En revanche, ces règles sont plus souples et faciles en cas de transmission entre les membres d’une même famille.

Le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur la société

Pour créer une entreprise individuelle, le recours à la SARL unipersonnelle offre la possibilité de choisir son système d’imposition fiscale. En effet, les sociétés soumises à l’impôt sur le revenu IR, le résultat de la société est directement intégré au barème de l’impôt sur le revenu du dirigeant. Alors que dans un régime d’impôts sur les sociétés IS, le dirigeant perçoit une rémunération réintégrée au barème de l’impôt sur le revenu de son foyer fiscal. Il est important de savoir que dans le cas où l’associé unique est une personne morale, le système IS est obligatoire.