Le kitesurf : ce qu’il faut savoir avant de commencer

151 0

Si vous aimez les sensations fortes, le kitesurf est fait pour vous. Que vous soyez un débutant ou un professionnel et, peu importe votre âge, laissez-vous tenter par ce sport nautique, praticable dès l’âge de huit ans, selon la morphologie.

Plus qu’un sport, le kitesurf est tout un art

Le kitesurf est, comme le windsurf, un sport nautique qui consiste à glisser sur l’eau debout sur une planche. La différence réside dans le fait qu’on se fasse tracter par une voile appelée aile par la force du vent. Si le windsurf combine le surf et la voile, le kite lui assemble cerf-volant et planche. Grâce au kitesurf, vous pourrez apprendre le « Jesus-walk ». Oui, il s’agit bien d’une figure qui consiste à marcher sur l’eau. Le kitesurf pourtant ne parait pas aussi sorcier que cela.

Quelles conditions sont requises pour pratiquer le kitesurf ?

Beaucoup d’initiés n’ont aucune notion de glisse ni même jamais tenu un cerf-volant de leur vie, mais arrivent quand même à se débrouiller. Toutefois, si aucune notion n’est obligatoire, une bonne condition physique permettra de s’améliorer plus rapidement. Le kite demande en effet de l’endurance. Et évidemment, la condition sine qua non est de savoir nager. Il est possible de suivre ses premiers cours à l’âge de 11 ans et même moins si l’enfant a déjà atteint les mensurations minimum requises.

Faire ses premiers pas en kitesurf

La question se pose souvent s’il faut prendre des cours pour s’adonner au kitesurf. La réponse est affirmative. Même si vous êtes capable de piloter un cerf-volant et de monter sur une planche, vous aurez toujours à apprendre les procédures de sécurité qui sont indispensables pour éviter les accidents. Ce n’est pas une discipline qui s’improvise, car il faut connaître son environnement et les professionnels savent que les spots diffèrent les uns des autres. Une séance de 8 h ne suffira pas pour maîtriser ce sport nautique. Un bon stage d’initiation durera en moyenne 3 à 5 jours durant lequel le débutant apprendra à décoller son aile et la faire redécoller si elle tombe à l’eau. Il pourra également faire ses premiers bords.

Trouver une bonne école pour des cours personnalisés

Il est possible d’en trouver dans le monde entier. Il vous suffit de vous connecter à internet et vous trouverez de nombreux clubs qui vous offrent même la possibilité de réserver en ligne. Les options sont nombreuses, à commencer par le choix des leçons en week-end ou en semaine et même sur une plus longue période selon votre disponibilité. Vous avez par exemple le choix de contacter Nicolas Bigot, fondateur du Varatraza Wind Riders qui a monté une école de kitesurf à Madagascar ou choisir un camp de kitesurf tel que celui de Dare2Fly à Cabarete en République dominicaine. Cela vous permettra en même temps de voyager. Il est plus judicieux de prendre un instructeur ayant suivi une formation cependant, il faudra également qu’il ait de l’expérience dans le domaine. Il sera ainsi en mesure de mieux vous suivre et vous donner confiance en vous. Il devra également être capable de vous procurer tout le matériel adapté à vos besoins et aux conditions environnementales.