Le cancer des ovaires : causes, symptômes et traitements

154 0

Overian cancer diagram in detail illustration

Le cancer des ovaires est certainement l’une des maladies les plus mortelles dans le monde (après le cancer du sein). Afin de réduire radicalement le nombre de décès, les traitements conventionnels ont été améliorés. Mais les effets secondaires sont, dans la majorité des cas, inévitables. En tout cas, les extraits naturels de Beljanski s’avèrent efficaces pour renforcer les défenses immunitaires après ces traitements conventionnels.

Les causes et les symptômes du cancer des ovaires

En France, environ 4 500 nouveaux cas de cancer des ovaires sont diagnostiqués chaque année. Il s’agit bien entendu de l’une des maladies les plus meurtrières (près de 3 500 décès annuels). La raison en est simple, les décisions des personnes atteintes surviennent souvent trop tard. Les cancers ovariens sont généralement des tumeurs épithéliales qui naissent des cellules superficielles des ovaires. Les femmes ménopausées sont les plus touchées par les adénocarcinomes. Bien sûr, les antécédents familiauxpeuvent augmenter le risque du cancer des ovaires. En clair, si la mère (ou grand-mère) a déjà eu un cancer de l’ovaire, sa fille pourra aussi en souffrir.

Il est parfois difficile d’identifier les causes du cancer des ovaires. Mais il est tout à fait possible de reconnaître les symptômes de la maladie. Plus concrètement, un gonflement du ventre est un signe alarmant, surtout si la femme n’a pas encore eu d’enfant. Cela peut s’accompagner de nausées, d’ingestions, de saignements (en dehors des périodes menstruelles) et de perte de poids rapide. Une femme qui souffre du cancer de l’ovaire peut parfois ressentir des douleurs lors des rapports sexuels. Si c’est le cas, le cancer pourra déjà arriver à un stade avancé. La meilleure chose à faire est de consulter un médecin dès que les premiers signes apparaissent.

Le rôle des extraits naturels de Beljanski dans la restauration des défenses immunitaires après le traitement conventionnel 

Aujourd’hui, les traitements conventionnels pour lutter contre le cancer des ovaires sont de plus en plus évolués. Et la plupart d’entre eux sont efficaces. Mais le seul inconvénient, c’est qu’ils sont souvent accompagnés d’effets secondaires. Inutile de rappeler que la chimiothérapie peut affaiblir les défenses immunitaires de l’organisme. Effectivement, ce traitement s’attaque au foie et à la moelle osseuse. Mais grâce aux découvertes du Docteur Mirko Beljanski, il est possible de renforcer le système immunitaire après le traitement conventionnel. Son nom restera gravé dans l’histoire de la lutte contre le cancer.

Les extraits naturels de Beljanski (Pao Pereira, Rowolfia Vomitoria et Ginkgo Biloba) participent au renforcement des défenses immunitaires suite à une chimiothérapie. En savoir plus sur beljanski.info.Ces extraits agissent également en synergie avec d’autres soins conventionnels comme la radiothérapie, si elle est utilisée lors du traitement. Mais seulement un praticien de santé formé à l’approche Beljanski peut en proscrire à ses patients.

Pour rappel, le Docteur Mirko Beljanski a utilisé des ARN-fragments afin de favoriser la reproduction de l’ADN de la moelle osseuse humaine. Après avoir terminé leur travail, ils sont éliminés par les enzymes présents dans l’organisme. Ainsi, les femmes atteintes du cancer des ovaires pourront vivre normalement après avoir vaincu leurs maladies.