5 points clés à retenir sur l’isolation thermique

401 0

isolation thermique interieurA l’heure où l’hiver arrive à grand pas, certains se décident enfin à entreprendre des travaux pour améliorer l’isolation thermique. Qu’il s’agisse de bien isoler son habitation pour gagner en confort ou d’économiser de l’énergie en réduisant l’utilisation du chauffage, ce type de travaux nécessite mûre réflexion. Alors avant de se précipiter, voici cinq points essentiels pour optimiser les résultats de vos travaux d’isolation.

Viser des performances BBC

D’une manière générale, améliorer l’isolation thermique d’une habitation vise à gagner en confort et à économiser de l’énergie. Or, tant qu’à faire,  autant viser les exigences requises pour le neuf pour des travaux d’isolation de bâtiments Haute Savoie, suivant la faisabilité technique et le budget prévu pour les travaux. Une isolation répondant aux performances d’un Bâtiment Basse Consommation  conjugue effectivement performance d’isolation et espace habitable optimisé. Aussi, soyez particulièrement attentif sur les valeurs de performances des isolants à utiliser.

Isolation rime avec ventilation

Pour préserver son habitation du froid et de la chaleur, il faut également penser à une ventilation adaptée et performante, indispensable pour assurer la qualité de l’air intérieur. Une bonne ventilation va effectivement de paire avec une bonne isolation thermique. Aussi, il est toujours préconisé de bien entretenir le système de ventilation. Parallèlement, assurer la continuité de l’étanchéité de l’air vient également en complément avec une isolation performante. En d’autres termes, l’étanchéité de l’air contribue pleinement à l’amélioration de l’isolation.

Vérifier l’application de l’isolant

iso-thermique-interieur-1-zoomAvec le choix d’isolants disponibles sur le marché, laine de roche, laine de verre, chanvre ou polystyrène, le choix est vite fait en se focalisant sur les performances thermiques de chaque matériau. Toutefois, avant de faire un choix définitif, il est toujours conseillé de vérifier si l’isolant sélectionné est adapté à la paroi à isoler. Il faut savoir en effet que chaque matériau présente des caractéristiques qui lui sont propres, qu’il est préconisé de s’assurer que l’isolant que vous allez choisir est adapté à votre situation.

Isoler ne coûte pas forcément cher

Par ailleurs, le coût de l’isolation thermique constitue souvent un frein pour les propriétaires. Plutôt que de s’aventurer à réaliser ce type de travaux soi-même, il s’avère d’ailleurs plus économique de faire appel à des professionnels qualifiés, notamment pour bénéficier des différentes aides de l’Etat comme le crédit d’impôt et la réduction de la TVA. Le mieux serait alors de faire appel à une entreprise qualifiée RGE, en veillant toujours à s’informer au préalable sur les conditions ouvrant droit à ces aides financières.

 L’isolation phonique en complément

Enfin, souvent négligée, l’isolation phonique vient en complément avec l’isolation thermique. L’idéal serait de procéder en amont à un diagnostic acoustique afin de trouver la meilleure stratégie à mettre en œuvre. D’ailleurs, cette démarche vous sera profitable au moment de choisir l’isolant à adopter pour les travaux. Au moment de réaliser les travaux, il convient alors commencer par traiter les problèmes phoniques, avant de s’occuper de l’isolation thermique proprement dite. Et pour finir, pensez également  à une solution permettant de ne pas enfreindre l’esthétique de l’habitation,  notamment pour isoler dans l’ancien.