Comment choisir son disjoncteur différentiel ?

73 0

Un disjoncteur différentiel est un dispositif de protection qui joue un double rôle dans un circuit électrique. D’une part, il protège l’installation contre les éventuels courts-circuits et garantit son bon fonctionnement, en cas de coupure de courant. Généralement, il est installé pour protéger les utilisateurs contre les possibilités d’électrocution.

Mais, comment choisir son disjoncteur différentiel ?

Fonctionnement d’un disjoncteur différentiel

Un disjoncteur différentiel est un diapositif possédant un pouvoir de flèche et réalisant ainsi une protection contre les courts-circuits du courant électrique. Il assure, par conséquent, la protection des biens et des personnes physiques.

Le principe de fonctionnement d’un disjoncteur différentiel est d’établir une comparaison entre les intensités sur les nombreux conducteurs qui  entre dans l’installation de celle qui en traverse. Si la différence est supérieure à une valeur que nommée « la sensibilité » et mesurée en milliampères, le diapositif se coupe.

Le courant de fuite, celui qui manque, peut avoir transité par la carcasse métallique d’un appareil électrique pour rejoindre le sol, par un usager qui aurait touché un conducteur. On comprend alors  l’intérêt d’avoir de l’installation d’un disjoncteur différentiel performant et d’une mise à la terre effectuée dans le respect  des règles de l’art.

Les différents types de disjoncteur différentiel

Pour le besoin d’un disjoncteur différentiel, il existe une variété de types de disjoncteurs différentiels qui satisfirent des différents besoins.  C’est pour cela,  il est important de les connaître pour décider quel disjoncteur différentiel on doit installer. En réalité, il en a trois types bien connus.

1.     Disjoncteur différentiel de type F

Le disjoncteur différentiel de type F est un diapositif destiné pour protéger les appareils qui détiennent une sensibilité aux microcoupures électriques telles que les PC et autres appareils informatiques comme le congélateur.

2.     Disjoncteur différentiel de type A

Le disjoncteur différentiel de type A est le disjoncteur différentiel le plus puissant. Il est destiné pour protéger les circuits électriques tels que la machine à laver, la plaque de cuisson et le point de recharge pour un véhicule électrique.

3.     Disjoncteur différentiel de type AC

Le disjoncteur différentiel de type AC est le disjoncteur différentiel le plus réputé. Ce diapositif a pour rôle d’assurer la protection des circuits électriques tels que les prises, les éclairages, les volets…ect.

Les critères de choix d’un disjoncteur différentiel

Car il est bénéfique d’installer un disjoncteur différentiel chez-soi, il est également essentiel de le bien choisir. Le choix se fait en général en fonction des appareils électriques que l’on utilise chez soi et de la nature des circuits installés.

Néanmoins, il faut tout d’abord établir une liste de l’ensemble de circuits de sa maison et savoir quelques connaissances basiques pour faciliter la mission ou bien faire appel à un spécialiste d’electricien Lyon.

  • Les circuits électriques que leur protection peut être réalisée par un disjoncteur différentiel de modèle A sont les circuits destinés au reliment aux plaques de cuisson, au lave-linge et à la prise de recharge d’un véhicule.
  • Les circuits que leur protection doit être assurée grâce à un disjoncteur différentiel de type AC sont les circuits d’éclairage, les prises de courant, également les circuits reliés aux appareils électroménagers et les diapositifs qui détiennent des moteurs électriques tels que les volets roulants, les portails…