Qu’est-ce que le marquage industriel ?

57 0

Le marquage mécanique permet de graver des images et des caractères sur plusieurs types de support. Les différents types de marquage peuvent être superficiels ou encore inaltérables. Le marquage se décline en de nombreuses techniques telles que la gravure, le marquage à chaud, marquage au jet d’encre, le marquage laser, etc. Le marquage à titre industriel possède ses spécificités selon les techniques utilisés et le type de matériel servant de support. Voici les procédés de marquage les plus sollicités dans le secteur industriel.

Le marquage superficiel

La technique de marquage superficiel est la plus simple à réaliser dans le secteur industriel. Ce type de marquage permet de déposer des images ou encore des caractères à la surface du support afin de provoquer un contraste apparent, sans la modification de toutes les caractéristiques de l’ensemble. Effectivement, une encre ou une peinture a été déposée sur le support pour créer la marque observable. Étant donné que cette marque est superficielle, elles peuvent être effacées facilement avec du solvant spécialisé à condition que les supports ne soient pas poreux. La technique de marquage superficiel est utile pour un support qui doit être marqué à plusieurs reprises ou à de nombreuses étapes du processus. Il convient également de choisir ce type de marquage lorsqu’on souhaite obtenir des caractères et des images à titre temporaire. En général, le marquage superficiel sert à réaliser des repères et des tâches avec ou sans contact avec le support.

 

Le marquage inaltérable

Le marquage inaltérable, autrement dit « marquage permanent », permet de marquer des références ou des images de manière irréversible sur de nombreux types de supports. De ce fait, les marques gravées sur le support ne peuvent pas s’effacer à condition qu’on enlève une couche importante du support. Ces marquages permanents résistent considérablement aux frottements, aux solvants et même à l’usure. Sa durabilité dépend principalement de la technologie employée. Le marquage inaltérable est souvent sollicité par les entreprises qui n’effectuent plus de changements dans leurs offres et qui sont susceptibles de garder leurs offres, leur marque et leurs prestations à vie.

Les différentes technologies de marquage

Il existe de nombreuses techniques de marquage industriel comme le marquage avec un faisceau laser programmé par ordinateur permettant d’avoir des images et des références plus esthétiques réalisé avec une grande précision et sans défaut. Le client peut choisir entre le marquage laser Co2, le marquage laser à cristaux solides et le marquage laser fibre. Ce type de marquage s’adapte à de différents types de support. Le marquage par rayage, la machine creuse le support pour graver les marques à l’aide d’une pointe en diamant ou en carbure. C’est une technique réservée exclusivement aux marquages permanents. Le marquage par micro percussion, une technique utilisant des poinçons pour frapper le support afin de le déformer. Le marquage permet de réaliser des codes Datamatrix, des logos et d’autres types de caractères alphanumériques. Le marquage électrochimique est une technique qui utilise des procédés électriques et chimiques pour transférer les marques sur des métaux conducteurs très durs comme le carbure. Le marquage au jet d’encre, quant à lui, sert à marquer des supports sensibles de manière temporaire. Il n’applique aucun changement de matière. C’est également la technique de marquage utilisé pour des images et des références sur des commandes à la chaine de production. En effet, les têtes d’impressions au jet d’encre sont plus rapides permettant de réaliser des milliers de marquages industriels en une seule journée. C’est la technique idéale pour le marquage des produits alimentaires. Il existe également la technique de marquage par jet peinture réservée au support à grande surface comme dans le secteur aéronautique