Les critères de choix de son compresseur

83 0

Les compresseurs sont toujours connus pour des utilisations à des fins de gonflage. Toutefois, cet appareil peut également assurer les travaux de soufflage, d’agrafage, de perçage ou de décapotage. Suite aux variétés de ses modèles, il est difficile d’effectuer un choix sur les compresseurs. La définition de vos besoins constitue le point de départ de cette question de choix. Voici quelques lignes directives concernant les critères à prendre en compte afin de bien choisir votre compresseur.

 

Le choix du type de compresseur

Selon les modèles, on distingue quelques types de compresseurs. Vous devez les choisir en fonction de vos besoins :

–        Le compresseur portatif

Pour ceux qui sont à la recherche des compresseurs faciles à transporter, pour une utilisation domestique, maniable, c’est le modèle le plus en vogue et très apprécié par tous. Léger et compact, cet appareil assure tous travaux de nettoyage, de gonflage des pneus, pour coller ou pour agrafer.

–        Le compresseur monocylindre

Le compresseur monocylindre est aussi une perle rare dans son domaine, car il assure les travaux de longues durées et très intensifs. Cet appareil dispose d’une cuve très volumineuse et d’une puissance importante. Ce compresseur doit être accroché sur un support mural, soit fixé sur le châssis.

–        Le compresseur bicylindre

Ce compresseur est spécialement conçu pour les professionnels. Plus cher que les modèles précédents, ce compresseur réserve une grande puissance et dispose d’une grosse capacité. Un compresseur bicylindre figure toujours dans les ateliers et certains particuliers qui s’exercent dans le métier de la pneumatique. Comme son nom l’indique, il est doté d’un moteur qui actionne plusieurs cylindres. Cliquez sur compresseur-portatif.com/ pour acheter votre appareil.

 

Le choix de compresseur par rapport à ses fonctionnalités

Outre ce choix de compresseur, certaines fonctionnalités déterminent également votre choix :

–        Le débit d’air

Le débit d’air est exprimé en litre par minute. Il varie en fonction de la force exercée ainsi que de la taille de la cuve. Ce débit d’air doit être élevé avec l’importance des travaux. Conseil, il faut opter pour un compresseur d’au moins 300 litres par minutes si des travaux intensifs restent dans vos viseurs.

–        La tension

Vos besoins vous guideront encore dans ce choix. Il existe des compresseurs qui s’activent sur un secteur de 12 V (sur un allume-cigare de votre voiture) et aussi ceux qui ont besoin d’une prise de 230 V.

–        Le confort d’utilisation

Dans ce contexte, il faut voir le compresseur dans ses détails. Existe-t-il une poignée ? Comment le transporter ? Il faut vérifier par exemple ses dimensions pour faciliter son emplacement une fois acquis, s’il est plus ou moins compliqué.

–        Le moteur

Côté moteur, le choix s’impose entre celui d’un compresseur électrique et un compresseur thermique. On dit qu’un compresseur électrique est moins pratique, mais moins cher. Sa puissance est négligeable. Par contre, le modèle thermique semble beaucoup plus maniable et capable d’assumer les travaux intensifs.

–        La taille de la cuve

Notons que certains compresseurs n’ont pas de cuve, d’autres oui. Avec ces derniers, on peut réguler la pression d’air, car ils ont la possibilité de stocker l’air.