Les sites de Cashback : un moyen de gagner de l’argent sans effort

175 0

Depuis le développement des ventes en ligne, de plus en plus de consommateurs effectuent leurs achats chez eux. Pour inciter davantage les individus à acheter sur Internet, de nombreux sites marchands deviennent partenaires d’un site de Cashback. Ce dernier cartonne auprès des consommateurs en ce moment. Voici les détails.

Comment gagner de l’argent grâce aux sites de Cashback ?

Tout d’abord, pour gagner de l’argent grâce au Cashback, il faut effectuer ses courses sur des sites partenaires. Concrètement, le site entre en partenariat avec les sites marchands qui offrent des commissions sur chaque commande réalisée. Pour faire des économies sur ses achats sportifs enligne par exemple, il faut s’inscrire sur une plateforme proposant ce service. La France en compte une dizaine, il suffit de comparer les prix en quelquesclicsou les pourcentages de remise proposés. Une fois l’inscription faite, il ne reste plus qu’à suivre le lien renvoyant vers le site e-commerce de son choix et réaliser son achat.

Un cookie est créé sur l’ordinateur, il enregistre le parcours de l’utilisateur et confirme l’achat effectué. Ensuite, un pourcentage du montant promis lui sera versé sur son solde. L’acheteur va de ce fait récupérerune partie du montant de l’achat. Dès qu’il cumule une certaine somme, il peut demander à recevoir son argent par chèque, virement bancaire, etc. À chaque fois qu’il veut faire son shopping, il doit passer par ce site, et ce, avec ou sans code promo. Pour ceux qui l’ignorent encore, les réductions ne concernent pas uniquement les premiers achats. En effet, celles-ci sont aussi valables sur l’ensemble des courses en fonction du site marchand.

En guise d’exemple, consultez les offres promotionnelles proposées par le site de cashback Lyoness.

Y a-t-il des risques que la pratique soit illicite ?

Bien qu’elle flirte avec les limites de la loi, elle n’est pas illégale. Il suffit de lire tous les détails indiqués dans les CGV. Toutefois, il est plus prudent d’informer les consommateurs sur la nature de l’opération avant de souscrire au dispositif Cashback. Par ailleurs, ils devront être en mesure d’annuler leur inscription ou certaines obligations qui ne semblent pas être respectées. Quoi qu’il en soit, pour éviter les arnaques, il faut prendre le temps de lire les mentions légales.

Ainsi, il sera plus simple pour l’utilisateur de se décider si cela vaut vraiment le coup de s’inscrire. Il pourra éventuellement se renseigner sur la société en question. S’il remarque des plaintes ou des commentaires négatifs des internautes, il est inutile de se lancer. Il est plus judicieux de s’inscrire sur des plateformes gratuites, dans la mesure où les sites e-commerce sont censés les rémunérer sous forme de commissions sur le volume d’affaires apporté. Ici, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les conditions d’utilisation et de la réputation du service.